Sud-Kivu : affamé, un détenu condamné à 8 ans est décédé à la prison de Kabare
photo/ACTUALITE.CD

Papy Mashimango, détenu à la prison centrale de Kabare au Sud-Kivu est mort dans la matinée de ce mardi 26 mai, déshydraté à 8 mois de la fin de sa peine.

Selon la société civile du territoire de Kabare au Sud-Kivu, le détenu mort ce matin avait déjà purgé la quasi-totalité de sa peine.

" Ça fait plus de 5 jours que les détenus de la prison de Kabare n'ont pas à manger. C'est la famine, il n'y a pas de la nourriture, le gouvernement provincial qui devrait venir en aide à la prison centrale de Kabare n'arrive pas à respecter ses devoirs. Nous demandons au gouverneur de province de respecter sa promesse de 1000 USD mensuel pour la survie des détenus de cette prison. Surtout  qu'aujourd'hui nous faisons face à un problème très sérieux, le ministère au niveau national a signé une circulaire interdisant les visites au sein des prisons comme il y a cette pandémie de la COVID-19 ", a dit Emmanuel Bengheya, Président de la société civile territoire de Kabare.

Transféré de la prison de Kamituga à celle de Bukavu puis de Bukavu à Kabare, Papy Mashimango est mort ce matin et a été enterré au cimetière de Cirunga dans le même territoire.

Il est mort à 8 mois de la fin de sa peine, 6 autres détenus dans un état critique ont été transférés à l'hôpital de Mukongola dans le territoire de Kabare.

Depuis 5 jours, la prison centrale de Kabare fait face à un manque de la nourriture, les détenus ont difficile à manger, la société civile appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités.

" Si le gouvernement provincial ne regarde pas bien, la prison de Kabare risque de perdre plusieurs détenus suite à la faim car il n'y a pas à manger dans cette maison pénitentiaire depuis plus de cinq jours ", alerte la société civile.

Contacté le ministre de la Justice Jospin Bifuatana rassure que le gouvernement se penche sur la question.

" Le gouvernement est entrain de chercher toutes les solutions pour améliorer les conditions des vies des prisonniers. Vous savez le Corona a frappé tout le monde, toute la République, tous les secteurs sont touchés alors  le gouvernement est entrain de se démener que ça soit le gouvernement provincial ou le gouvernement national pour répondre à ses obligations", a déclaré Jospin Bifuatana,  ministre provincial de la justice au Sud-Kivu.

La prison centrale de Kabare fait face à des cas des morts des prisonniers par manque des nourritures et des médicaments. Au moins 10 détenus avaient perdu la vie en 2019.

Justin Mwamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une