Breaking news

Thomas Lubanga à ACTUALITE.CD : "Je pense que je serai correctement réinséré dans la société"

Lundi 16 mars 2020 - 07:20
Catégorie
Ph. Pascal Mulegwa

Sorti de prison après 14 ans de privation de liberté, l'ex - chef de guerre en Ituri, Thomas Lubanga Dyilo, espère pouvoir être réinséré dans la société.

"Je pense que je serai correctement inséré dans la société" a déclaré à ACTUALITE.CD, cet ancien seigneur de guerre qui a le triste privilège d’avoir été le premier condamné de la CPI.

Dans la société il a affirmé y aller avec "les soucis" de sa famille.

Avec aussi "le pardon en main parce que le calvaire que j'ai vécu a été certainement construit par certaines personnes à qui je n'en voudrais vraiment pas", a-t-il ajouté.

Il a esquivé la question sur les enfants soldats. La Cour pénale internationale (CPI) l'avait condamné pour avoir enrôlé des enfants de moins de 15 ans et les avoir fait participer aux combats en Ituri dans les rangs de sa milice tribale, l'UPC, entre 2002 et 2003.

Sa condamnation, confirmée en appel en 2014, a ouvert la procédure de réparations pour les victimes de ses crimes. Il devait verser 10 millions USD à 425 victimes recensées.

Mais huit ans plus tard, et 18 ans après les crimes, ces réparations n’ont toujours pas été allouées.  Ce millionnaire avait été condamné "indigent" par la Cour.

C’est donc au Fonds pour les victimes (FV) de réunir les moyens. Elles ne seront pas individuelles, mais collectives sous forme d’aides à l’emploi, à la formation, au logement.

Christine Tshibuyi 

Vidéo