Samedi 22 février 2020 - 10:15

Breaking news

Masisi : le député Jean-Baptiste Kasekwa en appelle à des poursuites contre des officiers FARDC impliqués dans des conflits fonciers
Masisi

Le député national Jean-Baptiste Kasekwa a adressé une correspondance au Ministre de la défense nationale et ancien combattants, afin de lui demander d’enquêter en toute “urgence” sur des exactions et atteintes à l’intégrité physique commises par certains officiers des FARDC à l’encontre des habitants de quelques villages du territoire de Masisi dans le Nord-kivu.

Jean Baptiste Kasekwa documente 32 cas d'assassinats, 25 cas de viols, 36 243 personnes chassées de leurs villages et 4 328 maisons démolies dont les écoles, églises et centre de santé.

Ces exactions auraient été commises par des officiers de l’armée régulière impliqués dans des conflits fonciers dans les villages de Katovu ,Buheno, Kaniro, Kakohwa, Bibanza, Kasheke, Mugara, Luhopfu 1 et 2 en chefferie de Bahunde dans le territoire de masisi au Nord-kivu.

Cette même correspondance, adressée au ministre de la Défense, renseigne qu’en octobre dernier, saisi par le gouverneur du Nord-Kivu, le Commandant de la 34e région militaire avait instruit ces éléments de “cesser toute ingérence dans les conflits fonciers et autres dossiers de droit commun”.

Jean Baptiste Kasekwa explique que, malgré cette instruction, les officiers concernés sont toujours “positionnés en toute impunité dans les villages précités et y empêchent tout accès libre à leurs habitants”. C’est ainsi qu’il en appelle à l’implication du ministre de la Défense.

 

Yvonne Kapinga, à Goma

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une