Catégorie
Ph/actualite.cd

Les forces armées de la République démocratique du Congo fardc affirme avoir neutraliser 8 miliciens de coopérative pour le développement du Congo Codeco et récupérée deux armes dans une opération lancée du mercredi 15 au samedi 18 janvier 2020 dans plusieurs localités du territoire de mahagi notamment djogo et Katanga ou la présence de assaillants codeco sont signalés depuis début de cette semaine.

 

" nous avons neutraliser 8 de ses hors la loi. Et nos deux éléments sont décédés sur le champs de bataille et nous allons venger leurs sangs.Au nom du commandant secteur opérationnel de fardc en ituri, le général chiviri Amuli l'heure a sonner pour que tout ses groupes armés se conforment aux lois dela République et répondre a l'appel de la paix, leurs salut en dépend si non ils subiront les chantiments des fardc.l'deal serait de déposer les armes et se rendre aux forces de défense et sécurité car nous sommes ranger a l'ordre de bataille utile pour mettre hors d'état de nuire les ennemis de la paix en ituri" a expliqué le lieutenant Jules ngongo, porte parole de l'armée en ituri.

 

L'officier militaire a cependant appelé la population locale de collaborer avec l'armée pour la réussite des ses opérations.

 

" Nous appelons à la population locale ala résistance populaire pacifique évoquée par le gouverneur jean bamanisa Saidi pour barrer la route aux enveture de se groupe armé de ngudjolo donc on doit se désolidariser d'eux et dénoncer tout cas suspects" a t'il poursuivit.

 

La matinée de ce dimanche 19 janvier, des affrontements ont été signalés dans le village Amée entre les fardc et les miliciens de codeco. D'après le président de la société civile de la chefferie de jukoth, me Patrice ufoyuru, un militaire a été blessé et des maisons incendiées y compris le poste de la Pnc d'amée qui a permis aux détenus de s'évader avant que l'une soit appréhendée. A mi journée, les combats ont été également signalés dans le village Aruda frontière entre le territoire de mahagi et djugu.

D'après la même source, c'est la fait suite ala poursuite de ses assaillants par les forces déployés sur terrain.

Vidéo