Catégorie
ACTUALITE.CD

Félix Tshisekedi a annoncé aux membres du gouvernement que les pourparlers qui ont eu lieu entre, d’une part, les membres de son cabinet et des représentants de l’EPST, et, de l'autre, les représentants des écoles conventionnées ont abouti à « l’engagement de la mécanisation des enseignants NON PAYES (NP) à la fin du mois de janvier 2020 au titre de 1er palier, et celle des enseignants NOUVELLES UNITES (NU) au deuxième trimestre 2020 ». C’était au cours de la 13ème réunion ordinaire du Conseil des ministres qui s’est tenue ce vendredi 6 décembre 2019, à la Cité de l’Union Africaine, au Mont-Ngaliema, à Kinshasa.

Le président de la République a instruit son directeur de cabinet de transmettre, séance tenante, le dossier au Premier ministre pour sa mise en œuvre.

Félix Tshisekedi a exhorté le gouvernement à poursuivre ses efforts pour la construction de 300 écoles qui étaient programmées.

Pour rappel, le cardinal Fridolin Ambongo avait précédemment demandé au gouvernement d’engager un dialogue avec les enseignants.

« La gratuité de l’enseignement doit être encadrée par des mesures conséquentes : Un salaire juste aux enseignants et à tous les enseignants. Le versement conséquent des frais de gestion, la mise en application effective des 1er et 2e paliers de salaire. Il faut clarifier la situation de nouvelles unités et des non payés. C’est une situation de justice. Tout enseignant qui travaille a droit au salaire », avait-il dit au cours d’une messe organisée au stade des Martyrs, le 17 novembre dernier.

Vidéo