Catégorie
ACTUALITE.CD

Jeanine Mabunda Lioko Mudiayi, présidente de l’Assemblée nationale, reçoit ce mercredi 21 août 2019 les candidats députés nationaux qui se disent « victimes des arrêts de superposition de la chambre spéciale de la cour constitutionnelle ». Cette rencontre se tient dans la salle des banquets du Palais du peuple. C'est la première fois que la présidente de l’Assemblée nationale reçoive ce groupe d’élus invalidés.

Comme ils l’avaient prévu, ils ont participé à l’ouverture de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale, le lundi 19 août 2019.

Ils brandissent l’article 168 de la constitution.

« Nous allons siéger au moyen des arrêts que nous avons, qui sont rendus dans le respect de la constitution, les arrêts parallèles que nous appelons des arrêts de superposition ont été rendus dans la violation de la constitution notamment dans son article 168 », expliquait à ACTUALITE.CD Louis d’Or Balekelayi, candidat du Mouvement pour l'Intégrité du Peuple (MIP), parti membre du Front Commun pour le Congo (FCC), dont le siège a été attribué à l'actuel vice-gouverneur de Kinshasa, Néron Mbungu, candidat du regroupement Avenir du Congo (ACO), également membre du FCC, qui fera siéger son suppléant. Ils étaient tous candidats à la circonscription du Mont-Amba (Kinshasa).

Ce mercredi 21 août se tiendra la première plénière sur la validation des pouvoirs des députés nationaux.

Japhet Toko