Breaking news

Gouverneur du Sankuru : Lambert Mende n'est plus candidat unique , la Ceni réhabilite Joseph - Stephane Mukumadi dans la course

Mardi 25 juin 2019 - 18:25
Catégorie
Ph. Pascal Mulegwa

L'ancien porte-parole du gouvernement,  Lambert Mende Omalanga  n'est plus candidat unique à l'élection du gouverneur de la province de Sankuru où le scrutin est programmé  au 10 Juillet prochain. 

Sur la liste définitive des candidats, la commission électorale nationale indépendante (Ceni) retient la candidature de l'indépendant Joseph - Stéphane Mukumadi. Il a pour adjoint ( vice- gouverneur) Paul Tchyabilo Nckoto.

Feuilleton  politico-judiciaire

Mende candidat unique , candidature controversée , refus des députés de siéger pour le scrutin , risque des violences ... l'affaire était devenue étatique poussant le président Félix Tshisekedi à intervenir.

Comme dans d'autres provinces , le scrutin devait avoir lieu le 10 avril, mais il avait été reporté au 13, avant d'être à nouveau programmé au 15.

L'affaire est partie d'une saisine de la Cour d’appel de Sankuru par le parti de Mende , la Convention des Congolais unis (CCU) contre la candidature de Joseph - Stéphane Mukumadi.

L'indépendant avait été invalidé au motif qu’il détenait la nationalité française. Le scrutin devait se tenir le 10 avril avec l'unique candidat Mende , mais le Conseil d’État avait suspendu le scrutin.

La Ceni l'avait ensuite programmé au 13 avril , son président Corneille Naanga, jugeant   que la mesure du conseil d'Etat était "illégale". Le conseil d'Etat avait enjoint à la Ceni de réhabiliter Mukumadi dans la course.

Conseil d'Etat VS conseil supérieure de la magistrature

Face au bras de fer entre la Ceni et le conseil d'Etat , le Conseil supérieur de la magistrature s'était saisi de l'affaire.

Le 11 avril , son bureau avait  considéré que les arrêts du Conseil d’État étaient "inexistants", et "ne peuvent être exécutés".  Le conseil avait franchi un pas jusqu'à menacer d’ouvrir une "action disciplinaire" contre les magistrats du conseil d’État ayant réhabilité la candidature de Mukumadi.

C'est après que le président Félix Tshisekedi a reçu les notables du Sankuru que la Ceni a arrêté ce nouveau calendrier et réhabilité Mukumadi dans la course.

 

Christine Tshibuyi

Vidéo