Rassemblement : Laurent Batumona suggère la convocation d’une réunion pour tabler sur l’après Tshisekedi

Le député national Laurent Batumona invite ses pairs du Rassemblement à se pencher très rapidement sur l’équation relative à l’avenir de cette plateforme en l’absence d’Etienne Tshisekedi.

Président du mouvement de solidarité pour le changement (MSC), Laurent Batumona suggère la convocation d’une réunion restreinte du conseil des sages du Rassemblement afin de statuer sur la question.

« C’est pour continuer, avec beauté, le combat politique que ‘’Ya Tshitshi ‘’ a incarné. Nous devons poursuivre cette lutte du président Tshisekedi sans relâche », a déclaré ce député national au cours d’un entretien avec ACTUALITE.CD ce mercredi 8 février 2017.

Celui-ci appelle également le chef de l’Etat [Joseph Kabila] à se conformer à la volonté de la base de l’UDPS qui exige "la prise en charge des obsèques de Tshisekedi par le gouvernement issu de l’accord du 31 décembre", un appel que Laurent batumona a soutenu.

« Le Baobab est tombé, le monument de la démocratie s’est éteint à Bruxelles pendant cette période cruciale où la politique congolaise est à la croisée des chemins », a-t-il poursuivi en rendant hommage au Shpinx de Limeté décédé à Bruxelles 1er février d’une embolie pulmonaire.

Témoignage sur la personne qu’était Tshisekedi.
<blockquote class="blockquote-style-1 position-center text-left width-90" data-style="style-1" data-position="center" data-align="left" data-width="90">« Il fut un farouche résistant, un irréductible, mobilisateur des masses, un combattant de la démocratie, Etienne Tshisekedi est tombé arme à la main’’. Aujourd’hui, Ya Tshitshi n’est plus, il est rentré à la maison de son Père, le Créateur du ciel et de la Terre’’, endeuillant une Nation. J’espère que nous prendrons tous le temps pour voir à quel point la vie de Tshisekedi a inspiré la nôtre et aura un impact sur des générations à venir, y compris la prochaine génération des dirigeants, tant il reste à faire même si Etienne Tshisekedi a laissé derrière lui un monde plus juste et plus libre’’. Ainsi, nous avons le devoir et l’obligation de continuer sa lutte par rapport à son idéal qui était de tout le temps à la recherche du bien-être de la population congolaise. Le Slogan ‘’Le Peuple d’abord. Dès mon adolescence, je suivais de loin sans pour autant pénétrer ou effleurer la profondeur de la politique congolaise, nous apprenions qu’il y a avait un homme, une personne dont le nom était difficile à prononcer. Voilà pourquoi, affectueusement nous l’appelions Ya Tshitshi » a témoigné ce membre du comité des sages du Rassemblement , la plateforme que dirigeait Etienne Tshisekedi.</blockquote>
Stanys Bujakera

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une