Tentative de coup d’Etat : Jean-Luc Mélenchon pointe le Rwanda et ses alliés

Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon

Le président du parti politique “La France Insoumise”, Jean-Luc Mélenchon, a réagi à la tentative de coup d’Etat dimanche 19 mai à Kinshasa. L’opposant d’Emmanuel Macron a pointé le Rwanda et ses alliés dans cette manœuvre qui a échoué.

« Plein soutien aux institutions de la RDC et au président Tshisekedi qui ont vaincu une tentative de coup d'Etat d'agents étrangers liés au Rwanda et ses alliés », a écrit Jean-Luc Mélenchon sur son compte X.

 

Le Rwanda est toujours accusé par les autorités de soutenir depuis quelques années le principal et majeur du groupe rebelle M23 qui sème terreur et désolation dans la partie Est de la RDC. Cependant, dans sa communication, l’armée congolaise a parlé d’une tentative de coup d’Etat étouffée dans l’œuf, impliquant des étrangers et des congolais, sans citer le Rwanda.

Le Gouvernement congolais a également condamné cette tentative de “déstabilisation des Institutions du pays” qui s’est manifestée par une attaque du Palais de la Nation, siège du bureau du Président de la République. Peu avant, rappelle le gouvernement, ils ont également pris d’assaut, à quelques mètres de là, la résidence de Vital Kamerhe. "Deux de nos vaillants policiers commis à la garde de ce dernier sont tombés sur le coup", dénonce le gouvernement.

Par la même occasion, le Gouvernement de la République rassure tous les Congolais "de sa  détermination de lutter sans relâche, ni faiblesse ni concession pour leur  sécurité, l’intégrité territoriale et la souveraineté de la République Démocratique du Congo, quoi qu’il en coûte"

La situation est revenue au calme dans l’après-midi et plusieurs assaillants ont été saisis, d’autres neutralisés. Les condamnations sont venues de plusieurs parties dont l’Union Africaine, les États-Unis, la Lucha, la Monusco et bien d’autres.

Kuzamba Mbuangu