Breaking news

RDC : adoption du projet d'ordonnance loi portant autorisation de ratification du traité de l'organisation internationale pour le bambou et le rotin
Dimanche 22 janvier 2023 - 19:28
Photo droits tiers
Photo droits tiers

Désiré M'zinga Birihanze, ministre de l'agriculture a soumis au conseil pour examen et adoption le projet d'ordonnance loi portant autorisation de ratification par la République Démocratique du Congo du traité de l'organisation internationale pour le Bambou et le Rotin (INBAR). Bien avant l'adoption de ce texte, il a rappelé que le traité sur le bambou et le rotin reconnaît que le bambou et le rotin constituent d'importants produits forestiers non ligneux qui peuvent contribuer considérablement au développement économique et social des zones rurales.

"La République Démocratique du Congo a acquis le statut d'État observateur à l'organisation internationale pour le bambou et le rotin depuis le 22 octobre 2021. Le projet d'ordonnance loi présenté vise donc à finaliser le processus d'adhésion au traité et permettre à la République d'acquérir le statut d'État membre", dit le compte rendu de la 83e réunion du conseil des ministres tenue vendredi 20 janvier 2023. 

La République Démocratique du Congo s’est engagée dans le processus d’adhésion au traité de l’Organisation internationale du bambou et du rotin. Sous la direction de Félix Tshisekedi, le processus a évolué plutôt de manière satisfaisante, l’objectif étant de voir le pays tirer profit des avantages liés au secteur du bambou et du rotin. Le chef de l'Etat, qui est déterminé à voir ce processus aboutir, y etait longuement revenu dans sa traditionnelle communication lors de la soixante-neuvième réunion du Conseil des ministres du gouvernement qu’il a présidée le 16 septembre de l'année dernière.

L'organisation internationale sur le bambou et le rotin (ou INBAR, acronyme de International Network for Bamboo and Rattan, et auparavant sous le nom en français du réseau international de recherche sur le bambou et le rotin) est une organisation intergouvernementale indépendante fondée en 1997 pour promouvoir à l'échelle mondiale le développement du bambou et du rotin, au profit des populations et de l'environnement. L'action de cette organisation est centrée sur la recherche-développement ainsi que les actions diplomatiques sur une échelle mondiale. Les pays-membres fondateurs sont les suivants : Birmanie, Bangladesh, Canada, Chine, Indonésie, Népal, Pérou, Philippines et Tanzanie. Le siège de l'INBAR est situé à Pékin.

À en croire son plan stratégique 2015-2030, la priorité de l’INBAR est de travailler avec les pays à l’utilisation du bambou et du rotin en tant que ressources stratégiques qui soutiennent le développement durable et leurs plans d’action pour l’économie verte.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une