Eléctricite au Kasaï-Oriental : la société MyHydro sollicite l'avis conforme de l'ARE pour la construction d’une centrale hydroélectrique de 4,5 MW
Mercredi 30 novembre 2022 - 09:00
1
Photo d'illustration

Dans l'optique de se conformer au cadre légal, l’entreprise américaine MyHydro s’est adressée à l’Autorité de régulation du secteur de l’électricité (ARE), en vue d’obtenir l'avis conforme lui permettant d'acquérir les titres pour la construction d'une centrale hydroélectrique de 4,5 Mégawatts sur la rivière Lubi, au Kasaï-Oriental.

Monsieur Vivek Somnathe, Directeur pays et Directeur technique de MyHydro a été reçu en audience pour cette fin, mardi 29 novembre.

« Nous sommes venus aujourd’hui auprès de l’ARE pour obtenir les documents administratifs qui vont nous permettre de mettre en œuvre notre projet sur la rivière Lubi, à Kabeya Kamwanga, dans le Kasaï-Oriental. C’est un projet important de 4,5 MW qui nous permettra de servir la population environnante et aussi des projets importants dans la ville de Mbuji-Mayi », a-t-il déclaré au terme des échanges qu’il a eu avec le Directeur général adjoint de l’ARE, Maître Marco Kuyu.

D’après le Directeur pays de MyHydro, ils pensent pouvoir réaliser leur projet de manière appropriée et ils proposent d’avoir un tarif particulier pour les écoles, les hôpitaux et d’autres structures, environ 7 à 8 cents par Kilowatt-heure. Justement, la fixation des tarifs est l’un des domaines où l’ARE travaille avec les opérateurs.  

Dans sa planification, MyHydro compte réaliser son ouvrage dans un délai de 20 mois et c’est ce qu’a confirmé M. Vivek Somnathe : « Le plan de travail que nous avons mis en place prévoit que dans un délai de 20 mois après le début des travaux, que nous fournissions de l’électricité à la population et aux entreprises ».

Après avoir remercié l’ARE pour l’assistance qu’elle leur donne dans le travail qu’ils font, il a annoncé qu’ils vont bientôt se rendre au Kasaï-Oriental pour voir l’autorité locale en vue d’obtenir une concession, conformément au prescrit de la loi.

Lorsque cela sera fait, a-t-il enchainé, je crois que nous serons en mesure, sur fonds propre, d’aborder d’autres projets en RDC, après le projet pilote que nous allons faire sur la rivière Lubi.

« Encore une fois l’ARE nous a été d’un grand soutien pour la réalisation de ce projet et nous sommes fiers de pouvoir dire que nous allons effectivement démarrer ce projet dans les meilleurs délais », a-t-il argué.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une