Kwamouth : un militaire en mission de paix arrêté pour avoir tué une femme
Jeudi 17 novembre 2022 - 21:05
Photo
Photo d'illustration

Un élément incontrôlé des FARDC a été arrêté pour meurtre d'une femme à la cité de Kwamouth.

D'après la société civile locale, il s'agit de sa concubine qu'il a trouvé avec un autre homme.  La femme serait " une prostituée" et logerait un hôtel de la place.  C'est après une longue discussion que le militaire énervé, a ouvert le feu sur la femme.

La société civile ajoute que ce n'est pas le seul cas de dérapage, les téléphones et autres biens des habitants sont ravis à partir de 18 heures, des crépitements des balles sont entendus ça et là de la part de ces éléments incontrôlés.

" Elle cohabitait avec le soldat. Ce dernier en passant, l'a trouvé avec un autre Monsieur. C'est une femme prostituée. Elle reste dans un des hôtels au niveau de Kwamouth. Comme il l'avait trouvé avec un autre monsieur, le soldat s'est mis en colère, après les échanges avec la femme, il l'a fusillé. On est vraiment très désolé par rapport au comportement qu'affichent certains militaires ici. Il y a trop d'intimidations, on est ravis des histoires des gens. À partir de 18h il n'y a plus de circulation et des tirs de balles partout à tout moment. Si c'est de cette manière que les militaires se comportent, là nous accepterons de mourir ",  a déclaré KBG Bolika, Vice-président de la société civile de Kwamouth.

Face à ces actes, la onzième région militaire dit ne cautionner aucune impunité, des audiences foraines seront bientôt organisées pour juger ces cas de dérapage.

" L'armée a arrêté le militaire et bientôt il va comparaître devant la justice. Quelques éléments incontrôlés qui font des dérapages sont déjà arrêtés et bientôt les audiences vont commencer à Kwamouth. Nous sommes avec l'auditeur militaire de garnison de Bandundu" a indiqué le sous lieutenant Jacques Kenge, Directeur adjoint chargé de la communication à la onzième région militaire.

C'est depuis le mois de juin que le territoire de Kwamouth enregistre des violences de la part des assaillants armés, ces affrontements ont déjà fait plus de 200 morts. Les Fardc sont déployés dans cette partie de Maï ndombe pour restaurer la paix. 

 

Jonathan Mesa, à Bandundu

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une