Breaking news

RDC : le gouvernement s’engage à trouver des solutions idoines pour honorer les engagements pris avec les associations des professeurs d'universités
Jeudi 29 septembre 2022 - 06:36
Photo d'illustration
Photo d'illustration

Le Chef du gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde a présidé, ce mercredi 28 septembre à la Primature, la réunion du Comité de Conjoncture économique (CCE). La situation qui prévaut à l'ESU notamment la grève déclenchée par les professeurs d'Universités était au centre de cette réunion du gouvernement de la République.

À cette occasion, Sama Lukonde et les tous les autres membres du CCE ont souligné la nécessité pour le gouvernement d'honorer ses engagements pris dans les accords conclus avec l'Association des professeurs et les enseignants de l'EPST. Des pistes des solutions ont été préconisées en vue de parvenir à la levée de ce mouvement de grève. 

"Cette réunion a connu la participation du Ministre de l'ESU et de la vice-ministre de l'EPST autour de deux questions principales. La première concerne la grève déclenchée par l'Association des professeurs d'universités à la suite de la signature de l'accord de Bibwa en février 2022. Les enseignants ont décrété cette grève parce que le Gouvernement tarde à exécuter certains engagements pris dans ces accords. A cet effet, le Gouvernement propose certaines solutions et le Ministre en charge de l'ESU va communiquer ces propositions des solutions aux professeurs d'Universités, à leurs syndicats pour que nous puissions mettre fin à ce mouvement de grève. Pour ce qui est du secteur de l'EPST, la vice-ministre a rassuré le Comité de Conjoncture que la situation est stable mais elle a attiré l'attention sur la nécessité de mettre en application certains aspects des résolutions des engagements pris par le Gouvernement à Bibwa notamment en ce qui concerne le réajustement de la prime de gratuité qui doit être payée aux enseignants de l'école primaire", a déclaré Aimé Boji devant la presse à l'issue de la réunion.

Rappelons-le, le Réseau des associations des professeurs des universités et instituts supérieurs du Congo (RAPUCO) a annoncé l'arrêt de toutes les activités scientifiques et académiques dans tous les établissements publics de l'enseignement supérieur et universitaire sur toute l'étendue de la République démocratique du Congo. Cette annonce a été faite à travers une déclaration officielle publiée jeudi 22 septembre à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire.  Cette décision, à en croire les professeurs, fait suite au « manque de volonté politique manifesté par certains membres du Gouvernement ». Le RAPUCO déclare avoir épuisé toutes les voies légales de recours et demande à tous les professeurs de la RDC de se plier à ce mot d'ordre.

À quelques mois de la clôture de l’année académique 2021-2022, cette nouvelle grève va sans doute encore perturber le calendrier académique. De son côté, le RAPUCO informe que la reprise des activités sera conditionnée par la mise en œuvre des projets évoqués lors du conseil des ministres ainsi que ceux liés à l'accord de Bibwa/Nsele.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une