Breaking news

RDC-Ebola: des experts de la santé réfléchissent sur persistance du virus chez les personnes guéries
Mercredi 28 septembre 2022 - 21:37
Photo d'illustration
Photo d'illustration

Les experts de l'OMS en collaboration avec le ministère de la Santé réfléchissent du 27 au 29 septembre 2022 à Kinshasa sur de la persistance du virus Ebola chez les malades guéris.

L'Objectif est d'améliorer les connaissances et définir une stratégie à long terme pour soutenir les personnes guéries de la maladie à virus Ebola. 

" Dans le monde et en Afrique en particulier, les maladies transmissibles et les fièvres hémorragiques en particulier continuent à faire des victimes, elles sont responsables de nombreuses épidémies et de plusieurs urgences sanitaires. Cette situation nous oblige à renouveler et à renforcer sans cesse notre dispositif de prévention et de lutte. Les résultats de cette réunion internationale contribueront, j’en suis convaincu, au renforcement de la prise en charge des personnes guéries de la maladie à virus Ebola et des capacités dans la gestion des fièvres hémorragiques virales (FHV) " , a déclaré Dr Amédée Prosper DJIGUIMDE, Chargé du Bureau de l’OMS en RDC.

Le ministre de la santé qui a donné le go de ces assises a rappelé les causes principales de la résurgence de l'épidémie à virus Ebola. 

" Cette réunion survient au moment où la rdc s'apprête à  déclarer la fin de la 15 ème épidémie à virus ebola mais se trouve en même temps sous une menace d'expansion  transfrontalière d'infection à partir d'un foyer épidémique actif constitué de trois zones de santé de Mubende,  Kegebua et kasanda en ouganda . Sur les deux dernières épidémies de la RDC,  14ème et 15ème  nous avons enregistré 1 cas et un assez grand nombre d'infectés. Il est démontré une persistance du virus est dû par les sécrétions biologiques chez les personnes ayant survécu au delà d'une épidémie et qui expliquerait les rechutes voir résurgence de la maladie à virus Ebola " , a précisé Jean Jacques Mbungani Ministre de la santé.

Et d'ajouter :

" Les rechutes et résurgence demeurent une menace collective , une curiosité scientifique et une préoccupation à explorer pour adapter les politiques de de détection , prévention , préparation , réponse et redressement face à cette menace de santé publique . J'encourage donc les participants venant du monde entier à plus des réflexions et à générer plus d'évidence pour permettre de mettre en place  des nouvelles directives au niveau général avec effet au niveau de pays et au niveau locale ", a t-il conclu.

Au cours de cet atelier de trois jours, les participants vont passer en revue plusieurs thématiques notamment sur les données relatives à la persistance d'Ebola dans le sperme et les autres sécrétions biologiques infectées de patients guéris de MVE , définir les question et la stratégie de recherche pour améliorer la compréhension des rechutes chez les personnes guéries de MVE,  Concevoir et examiner une stratégie de santé publique qui pourrait être mise en oeuvre pendant et après les les épidémies de MVE pour la prise en charge des personnes guéries de MVE et la gestion de la persistance d'Ebola dans le sperme et réduire de l'impact des transmissions liées à la persistance d'Ebola.

Cette réunion de haut niveau de lutte contre la persistance de la maladie à virus Ebola connaît la participation des autorités sanitaires nationales des pays où se trouvent des personnes guéries de maladie à virus Ebola,  les agences nationale de ce pays,  les représentants des personnes guéries de MVE,  les représentants des institutions internationales de recherche et des agences de santé publique ainsi que d'autres partenaires internationaux. La réunion se déroule en anglais et en français afin de permettre la pleine participation de toutes les parties concernées.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une