Tension communautaire à Kwamouth : le gouvernement provincial de Mai-Ndombe sollicite le déploiement d'un bataillon des FARDC
Vendredi 12 août 2022 - 17:31
Mai-Ndombe
Mai-Ndombe

Le gouvernement provincial de Mai-Ndombe sollicite le déploiement d'un bataillon FARDC pour stabiliser la situation sécuritaire dans le territoire de Kwamouth en proie aux violences communautaires entre les Teke et Yaka.  

Dans un message officiel adressé au Vice-premier ministre, Ministre de l'intérieur et sécurité, le gouverneur intérimaire Jack's Mbombaka indique que le comité de sécurité réuni jeudi à Inongo après la mort de 6 membres de l’armée et de la police envoyés en renfort, a décidé à l'unanimité de l'envoi d'une équipe mixte PNC-FARDC pour stabiliser le territoire avant la descente sur terrain des notables de la province du Kwango et de Mai-Ndombe afin d’apaiser la tension, parer à toute éventualité. 

Le gouverneur intérimaire invite le Vice-premier Ministre, Ministre de l'intérieur et sécurité à agir à l'extrême urgence. 

Sur terrain, la société civile de Kwamouth annonce que sur les 13 policiers dépêchés aux environs du village Ngambomi, trois sont introuvables, six ont été tués mercredi et quatre sont rentrés à Kwamouth. Martin Suta, vice-président de la société civile de Kwamouth ajoute que la population armée ravit motos, argent et plusieurs biens de valeur aux passagers au village Nzeme. 

Relire: RDC/Mai-Ndombe: six agents des forces de l'ordre et de sécurité tués à Kwamouth, territoire secoué par le conflit communautaire 

Jonathan Mesa, à Bandundu

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une