RDC: trois cadres ECIDÉ arrêtés pour avoir « écrit à l'autorité l'information de l'organisation d'une marche pacifique », dénonce le parti
Jeudi 23 juin 2022 - 07:12
Les militants de l'ECIDE en liesse après la désignation de Martin Fayulu comme candidat de l'opposition à la présidentielle / Ph. Christine Tshibuyi

Trois cadres de l’ECIDÉ sont arrêtés dans la province du Haut-Uélé depuis le lundi 19 juin 2022, « pour avoir simplement écrit à l'autorité l'information de l'organisation d'une marche pacifique pour rêclamer la démission du gouverneur de la province ».

« Il s'agit de Me Timothée KAMANGA, Secrétaire Exécutif ECiDe Haut-Uélé détenu à l'état-major de la PNC, John APAISO détenu au Bureau 2 de la PNC à ISIRO et de David LEBENSO détenu au commissariat urbain de la ville d'ISIRO », écrit Devos Kitoko, secrétaire général du parti.

La formation politique de Martin Fayulu exige la libération « dans l'immédiat et sans condition » de ces personnes.

Et d’ajouter:

« L'ECiDé prend à témoin la communauté nationale et internationale sur les dérives dictatoriales du régime illégitime en place et sur son acharnement à l'égard de nos militants. Loin de nous décourager, les ennemis de la démocratie doivent savoir que pour nos libertes et droits fondamentaux, nous combattrons au prix du sang jusqu'à la victoire finale ».

Martin Fayulu revendique toujours la victoire à l’élection de 2018. Il a laissé entendre à travers plusieurs meetings qu’il sera candidat à la présidentielle de 2023. Son parti s’est engagé sur plusieurs fronts réclamant notamment des reformes électorales consensuelles.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une