Parlement : sur demande de Félix Tshisekedi, un congrès sera convoqué ce lundi pour désigner le juge à envoyer à la Cour constitutionnelle
Jeudi 19 mai 2022 - 14:00
(A gauche de la photo), Michel Kanyimbu, rapporteur du Sénat
(A gauche de la photo), Michel Kanyimbu, rapporteur du Sénat

Le Chef de l'État Félix Tshisekedi a saisi les deux chambres du parlement afin qu’un congrès soit convoqué dans les prochains jours pour désigner le juge constitutionnel, lequel revient pour le compte de la composante “parlement”. Ceci ressort de la réunion mixte Assemblée nationale et Sénat tenue ce jeudi 19 mai au Palais du Peuple. D'après le compte rendu de cette réunion, ce congrès aura lieu lundi 23 mai prochain. 

« Nous venons de nous réunir aujourd'hui, notre réunion mixte Assemblée nationale et Sénat, nous avons eu 5 points à l'ordre du jour. Le premier point nous avons fait l'état des lieux de toutes les matières qui sont passées entre l'Assemblée nationale et le Sénat, on a essayé d'évaluer à quel niveau se trouve chaque projet et proposition. Au deuxième point sur l'état des lieux de la loi électorale qui se trouve encore au niveau de l'Assemblée nationale, les collègues du bureau nous ont promis de nous le transmettre le plus rapidement possible afin de nous permettre de statuer sur ça avant la fin de cette session. Au troisième point, on a parlé des commissions paritaires que nous devons constituer parce qu’il y a des matières que nous devrons vider avant cette session et avant de finir nous avons parlé du congrès qui devra être convoqué au lundi parce que nous avons reçu la lettre du Chef de l'État de convoquer en urgence le congrès afin de choisir un juge qui revient du compte du parlement », a dit Michel Kanyimbu, rapporteur du Sénat.

Cette nouvelle mise en place à la Cour Constitutionnelle intervient après le décès du juge Polycarpe Mongulu de la composante parlement, décédé et le départ de deux autres juges à l'issue du tirage au sort à savoir Dieudonné Kaluba Dibwa de la composante Présidence de la République et Funga Mwata Molima de la composante Conseil supérieur de la magistrature.

À l'heure actuelle, l'intérim à la tête de cette haute juridiction du pays a été confié au Juge Corneille Wasenga en attendant de compléter les postes vacants pour désigner le nouveau président.

Clément Muamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une