Breaking news

RDC: Tshisekedi ordonne un audit de la structure des prix des produits pétroliers
Samedi 14 mai 2022 - 14:56
Une station-service Engen à Kinshasa
Une station-service Engen à Kinshasa

Le Chef de l'État Félix Tshisekedi est revenu sur la nécessité de consolider la conduite de la politique économique et financière du pays. Dans sa communication lors de la 53e réunion du conseil des ministres, le président de la République s'est réjouit des conclusions satisfaisantes de la deuxième revue effectuée par le service du Fonds Monétaire international dans le cadre du programme économique triennal au titre de la facilité élargie des crédits conclu avec la République Démocratique du Congo en juillet 2021.

En attendant l'approbation de ces conclusions par le conseil d'administration du FMI en juin 2022, M. Tshisekedi a encouragé le gouvernement à ne ménager aucun effort pour continuer à réaliser des performances macro économiques.

« Le contexte de crise russo-ukrainienne oblige davantage le gouvernement à poursuivre, sans relâche, la mise en œuvre des réformes en cours pour améliorer la gestion des finances publiques, le climat des affaires et la gouvernance, accélérer le processus de diversification de l'économie nationale notamment par le renforcement de l'investissement dans l'agriculture et le développement de l'agro industrie consolidant ainsi la croissance économique et la stabilité macroéconomique. À ce titre, Il a chargé le ministre ayant l'économie nationale et les hydrocarbures dans leurs attributions d'organiser dans un bref délai sous la supervision du premier ministre l'audit de la structure des prix des produits pétroliers et de lui en faire rapport », a dit le compte rendu de la réunion fait par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya.

La RDC n'échappe pas aux conséquences de la crise russo-ukrainienne. Cette crise a causé la hausse du prix des produits pétroliers à l'international et celà a augmenté en interne l'enveloppe du gouvernement à payer aux pétroliers au titre des manques à gagner. À titre illustratif, le gouvernement a déboursé, à la fin du mois d’avril 2022, l’enveloppe de 37,6 millions de dollars américains au titre d’acompte sur les manques à gagner dus aux sociétés pétrolières. Le pays est également à la recherche des solutions afin de renforcer la production locale en vue de réduire cette indépendance d'acheter tout à l'étranger.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une