Sud-Kivu : une dizaine de bandits armés lourdement condamnés à Walungu
Mardi 10 mai 2022 - 10:49
Carte de la province du Sud-Kivu
Carte de la province du Sud-Kivu

Le tribunal militaire garnison de Bukavu siégeant en audience foraine a condamné une dizaine de personnes à des lourdes peines pour association des malfaiteurs et détention illégale d'armes et vols.  Selon ce verdict rendu samedi dernier à Walungu, chef-lieu du territoire portant le même nom (Sud-Kivu), six personnes ont écopé des peines capitales, trois condamnées à perpétuité, une à 20 ans de servitude pénale, et une autre prévenue a été condamnée à 5 ans pour complicité.

« Il y en avait 15 qui étaient poursuivis mais 13 étaient poursuivis pour détention illégale d'armes et associations des malfaiteurs et vols. 11 ont été condamnés et 2 autres ont été relâchés. Il y avait 3 militaires et 2 policiers », a expliqué Emmanuel Balolage, président de la société civile de Walungu, à ACTUALITE.CD.

Et de regretter :

« Nous avons une satisfaction à moitié parce qu'on a libéré certains d'entre eux et qui ne devaient pas être libérés ».

Parmi les poursuivis, un a été envoyé à la prison centrale en attendant la nouvelle fixation de son dossier alors que le dernier a été envoyé au parquet pour n'avoir pas pas de preuve qu'il utilisait une arme.

Ces condamnés ont été arrêtés grâce à la collaboration entre la commission de discipline conduite par le député Albert Kahasha dit Foka Mike et les agents de l'ordre. Ils menaient des opérations de vols à mains armés dans plusieurs villages de Walungu notamment Burhale, Walungu et une partie de Kamituga.

Justin Mwamba, à Bukavu

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une