Breaking news

Quand l’opacité plane sur l’organisation des Jeux de la Francophonie en RDC (Par Ange Makadi Ngoy)
Samedi 15 janvier 2022 - 09:42
Le chantier du village des Jeux de la Francophonie
Le chantier du village des Jeux de la Francophonie

Po Na GEC no 45 Les IXe Jeux de la Francophonie se tiendront du 19 au 28 août 2022 en République démocratique du Congo. C’est un grand événement au pays en cette nouvelle année. Sur le site internet des Jeux, le compte à rebours est enclenché et un programme préliminaire publié. À Kinshasa où s'organiseront les compétitions sportives et concours culturels, tout n’est pas prêt. À huit mois de la tenue de ces Jeux, les langues se délient et beaucoup craignent une organisation mal ficelée : des travaux de construction ou de rénovation sont presque à l'arrêt et des soupçons de détournements des fonds dédiés à ces travaux émergent. Bonjour ! Je m’appelle Ange Makadi Ngoy. Je suis chercheuse au sein du Groupe d'étude sur le Congo, centre de recherche indépendant basé à l'Université de New-York. Nous sommes le vendredi 7 janvier 2022 et vous écoutez le 45e numéro de Po na GEC, notre capsule audio qui analyse l'actualité en RDC. Bienvenue à ce premier podcast de l'année 2022. L'inquiétude monte à Kinshasa, l’une des grandes villes francophones. Cette année, la 9e édition des Jeux de la Francophonie s’organise dans la capitale congolaise, mais le niveau des préparations fait craindre le pire. La RDC cumule des difficultés d’ordre organisationnel, infrastructurel et financier. Pour la réussite de l’événement, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) s’appuie sur deux structures : le Comité international des Jeux de la francophonie (CIJF) et le Comité national des Jeux de la francophonie (CNJF). Le premier supervise les actions du second. Si Isidore Kwandja Ngembo, le directeur du Comité national des Jeux de la francophonie, rassure de la tenue de ces jeux à Kinshasa en dépit des retards constatés, selon d’autres observateurs, Kinshasa n’a ni le temps ni les moyens pour accueillir de la belle manière ce grand rendez-vous culturel et sportif du monde francophone. De fait, l’organisation de ces Jeux vient une fois de plus mettre à nu la question de l’impunité au sommet de l’État. Pour mieux suivre sa tenue, le président Félix Tshisekedi avait nommé, le 14 février 2021, un Haut-représentant, Didier Tshiyoyo. Près de dix mois plus tard, ce dernier a été révoqué. Une mise à l’écart qui serait justifiée par des malversations financières, selon certaines sources. Jusque là, aucune information judiciaire n'a été ouverte. Cette organisation laisse aussi entrevoir le manque de transparence dans la gestion des fonds publics. L'année dernière, le rapport du Comité international des Jeux de la Francophonie alertait déjà sur des contrats conclus de gré à gré, qui ne satisfaisaient pas à l’exigence de transparence inhérente aux grands événements internationaux. Certaines factures avaient été gonflées. Selon le même rapport, le coût de la construction du village est passé de 41 à 113 millions de dollars américains. À ce stade, il est crucial que, pour des raisons de transparence, la gestion des fonds soit clarifiée et que le montant déboursé soit connu. Enfin, de l’organisation des Jeux à Kinshasa transparaît le manque d’infrastructures sportif et culturel dont souffre le pays. Au départ, c’est la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN), qui devrait abriter les Jeux de la Francophonie. Au cœur du dispositif se trouve, en effet, le village des Jeux où 12 immeubles de 7 étages devraient être érigés pour loger les délégations. Le coût doit être entièrement financé par le budget de la RDC. Ensuite, il y a les aires de jeu où les activités doivent se dérouler. Au total, plus de 3 500 athlètes des pays francophones sont attendus. Faute de temps, les organisateurs ont opté pour le stade Tata Raphaël de la Kethule et des logements préfabriqués. Du côté du Comité, l’on pense à accueillir les athlètes dans les logements des étudiants à l'Université de Kinshasa, comme plan B. En attendant la suite, vous pouvez recevoir Po na GEC chaque vendredi sur votre téléphone. Rejoignez notre fil WhatsApp en envoyant « GEC », G, E, C, au +243 894 110 542. Nous vous souhaitons une heureuse année 2022 ! À bientôt !  

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une