Breaking news

RDC : Sama Lukonde exhorte le gouvernement à matérialiser les performances économiques dans le vécu quotidien des populations
Mercredi 12 janvier 2022 - 22:04
Illustration
Photo d'illustration

La traditionnelle réunion du comité de conjoncture économique a été présidée ce mercredi 12 janvier 2022 par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde. Au cours de cette réunion, le gouvernement a passé en revue la situation économique du pays dans son ensemble.

D'après le ministre d'État, ministre du Plan Christian Mwando Nsimba, il y a une nette amélioration de la situation économique du pays qui est passée du rouge en 2020 au jaune à la fin de l'année 2021 avec notamment le taux d'inflation qui est passé en 2020 de 15,8% à 5,3% à la fin de l'année 2021. Le taux de croissance est de 5,7% en 2021 contre 1,7% en 2020. 

"Nous avons l'augmentation des recettes de la République  qui ont augmenté à  peu près de 68%, passant à  11.800 milliards de CDF cette année-çi alors qu'elles étaient à 7000 milliards de CDF en 2020. Ces paramètres là démontrent que l'évolution économique est bien maîtrisée et vous verrez également qu'en termes de taux de change, nous avons bougé simplement de 1,4% en 2021. Nous sommes aujourd'hui autour de 1999,11 FC pour 1 dollar américain. Ce qui est une bonne tenue de l'économie", a déclaré Christian Mwando Nsimba. 

Face à ce tableau reluisant sur le plan économique, le Gouvernement estime que le challenge est que ces bonnes performances économiques permettent d'améliorer le vécu quotidien des populations. Le Premier Ministre l'a recommandé aux membres du Comité de conjoncture économique, conformément aux instructions du Président de la République à la dernière réunion du Conseil des Ministres.

"Maintenant la préoccupation et les instructions reçues du Président de la République et du Premier Ministre c'est qu'on traduise justement ces bonnes performances économiques dans le vécu quotidien des populations. Il s'agit notamment d'examiner avec les ministres sectoriels la possibilité d'augmenter la production locale notamment en ce qui concerne les produits des première nécessité. Il s'agit également d'avoir des investissements qui permettent de pousser la croissance économique pour qu'au niveau le plus bas on se retrouve et également. La priorité c'est l'accès aux services socio-économiques de base notamment par le projet des 145 territoires. Donc ça ce sont les priorités que le Président de la République et le Premier Ministre ont données au comité de Conjoncture, de manière à ce que la population  puisse bénéficier dorénavant des effets de la stabilité et de la croissance économique qui ont été engrangées par la bonne gestion du Gouvernement actuel", a souligné le Ministre d'État au Plan.

Ce défis que le gouvernement cherche à relever fait suite à l'interpellation du Président Félix Tshisekedi. Devant les deux chambres réunies en congrès lundi 13 décembre 2021 mais aussi après sa tournée dans l'espace Grand Kasaï, Félix Tshisekedi avait reconnu que la situation sociale de la population n'est pas encore reluisante. Il avait noté que toutes les mesures prises par le gouvernement en 2021 sont insuffisantes et l'appelle à accélérer les projets à impacts visibles et rapides.

Dans sa communication lors de la 35e réunion du conseil des ministres, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge dit avoir pris acte de l'interpellation du Chef de l'État et promet de tout mettre en œuvre pour que les actions du gouvernement soient palpables dans la vie des Congolais.

"Intervenant immédiatement après le Chef de l'État, il a rassuré le Chef de l'État que ces instructions et orientations seront scrupuleusement respectés et ce, dans tous les secteurs. Le Premier Ministre et Chef du gouvernement qui a étroitement suivi la tournée du Président de la République ainsi que ces échanges avec la population à la base va redoubler d'ardeurs pour que les actions de l'exécutif notamment en ce qui concerne l'effectivité de la gratuité de l'enseignement, le plan de développement des 145 territoires ainsi que le programme à venir de la couverture de santé universelle soient une réalité palpable pour nos populations aussi bien dans les centres urbains que dans les milieux ruraux", dit Patrick Muyaya dans son compte rendu de la réunion tenue vendredi 07 janvier 2021.

Clément Muamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une