Breaking news

RDC-Europe : après sa rencontre avec des officielles congolaises, Pierrette Fofana plaide pour que « la violence à l'égard des femmes soit reconnue crime contre l'humanité » 
Lundi 29 novembre 2021 - 17:15
Photo/ Droits tiers
Photo/ Droits tiers

La députée des « Verts » au parlement européen, Dr. Pierrette Herzberger-Fofana avait effectué un séjour à Kinshasa, en octobre dernier. Elle avait été reçue par Gisèle Ndaya, ministre du genre et par la conseillère spéciale du Chef de l’Etat en matière du genre et violence faite à la femme, Chantal Mulop. Lors de sa récente adresse au parlement, elle a soulevé la nécessité de tenir la promesse de la Commission européenne, d'introduire le fait que la violence à l'égard des femmes est bien entendu aussi un crime contre l'humanité. 

Pierrette Herzberger-Fofana a dressé un état des lieux des violences subies par les femmes dans le monde.  Elle révèle qu’à l’échelle mondiale, on estime à 137, le nombre de femmes tuées chaque jour par leur partenaire intime ou par un membre de leur famille. Environ une femme sur sept a subi des actes de violence physique et/ou sexuelle de la part d’un partenaire intime ou d’un mari au cours des douze derniers mois.

« Le degré de violence à l’égard des femmes et des filles demeure partout alarmant », souligne-t-elle.  

La parlementaire a également cité la campagne « Tous UNIS pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes d’ici à 2030 » du Secrétaire général des Nations Unies, organisée par ONU Femmes, avant de lancer un appel à la mobilisation des efforts de plaidoyer et à la création des opportunités de discussion sur les défis à relever ; telle que la politique du silence qui prévaut presque partout où les femmes sont victimes de violence. 

Elle a également mentionné que dans son travail parlementaire, elle s'engage pour des politiques féministes et intersectionnelles qui protègent les femmes et en particulier les femmes marginalisées, les femmes issues des minorités et de la Diaspora, par exemple, en tant que rapporteur du rapport sur l'éducation sexuelle et la santé reproductive ou du troisième plan d'action de l'Union Européenne pour l'égalité des genres.

Et d’ajouter, « Lors de sa présentation, la présidente de la Commission européenne Madame von der Leyen avait promis d'introduire le fait que la violence à l'égard des femmes est bien entendu aussi un crime contre l'humanité. Il serait temps de tenir cette promesse ». 

Relire ; RDC : Gisèle Ndaya et Pierrette Herzberger Fofana ont discuté des défis liés au genre

Dr. Pierrette Herzberger Fofana est professeure de Lettres et Conseillère municipale depuis 2005 à Erlangen. Elle est la première femme d’origine africaine à être élue au Parlement européen par la population allemande. Elle occupe ce poste depuis 2019.  Elle est également l’initiatrice de « La semaine internationale contre le racisme » à Erlangen qui a lieu depuis 2009. Parmi ses ouvrages, le média en ligne Kulture Mozaik cite notamment « Littérature Féminine Francophone d’Afrique noire. Suivi d’un Dictionnaire des Romancières » (Paris : L’Harmattan 2000, 570 pages).

Prisca Lokale

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une