Naufrage à Mongala : au total 74 corps ont été repêchés, plusieurs dizaines d’autres ne sont toujours pas retrouvés (Gouvernement)
Samedi 23 octobre 2021 - 10:42
Illustration
Photo d'illustration

Le naufrage d’une embarcation de fortune qui a eu lieu le 4 octobre dernier sur le fleuve Congo dans le territoire de Bumba (Mongala) a fait au moins 74 morts, selon le rapport d’une mission gouvernementale diligentée sur place. Ce jour, 146 rescapés sont enregistrés et plusieurs dizaines de corps ne sont toujours pas retrouvés.

L’embarcation qui trainait dix grosses pirogues reliées, lourdement chargées, transportaient à bord, en plus de plusieurs centaines de sacs de marchandises, plus au moins 300 personnes, selon le gouvernement et provenant du territoire de Basoko (Tshopo).

Selon le rapport de la mission gouvernementale conduit par le VPM de la Fonction publique Jean Pierre Lihau, on cite “la navigation nocturne sans aucune mesure de sécurité ; l’absence d’infrastructures routières conduisant la majeure partie de la population de la contrée en n’emprunter que la voie fluviale, quelle que soient les conditions de navigation ; le chômage massif des jeunes qui abandonnent les activités champêtres fortement gênées par l’inexistence des routes de desserte agricole et qui n’espèrent gagner leur pain quotidien qu’en exerçant le petit commerce sur le fleuve”.

1. Lutter contre les embarcations de fortune notamment par l’acquisition des moyens de navigation modernes pour le transport des personnes et des biens et le renforcement des activités de la police maritime et fluviale ;

2. Réhabiliter le principal port de Bumba situé sur le littoral du Fleuve Congo ;

3. Doter les différents services étatiques concernés par la navigation fluviale d’outils modernes de travail pour parer efficacement à toute situation de sinistre survenant sur le bief navigable du fleuve et autres rivières.

4. Réhabiliter la Route nationale n°6, axe Akula – Lisala – Bumba – Bunduki ainsi que les routes de desserte agricole afin de booster non seulement le trafic routier, mais aussi de limiter le « virement » des jeunes vers le petit commerce sur le fleuve.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une