Breaking news

Kinshasa: le SYNAMED décide de poursuivre avec la radicalisation de la grève
Jeudi 22 juillet 2021 - 19:18
ACTUALITE.CD

Le Syndicat National des Médecins (SYNAMED/Kinshasa) ont opté pour la continuité de la radicalisation du mouvement de grève. La décision a été prise ce jeudi 22 juillet 2021 à l'issue du conseil provincial extraordinaire en vue recueillir les avis des Assemblées générales qui se sont tenues pour examiner les différentes propositions du gouvernement.

« D'abord, les médecins ont eu à tenir les assemblées générales extraordinaires de leurs sections en ligne tout comme en présentiel, nous nous sommes retrouvés l'après-midi d'aujourd'hui pour compilation des avis et considérations, il se dégage que les propositions du gouvernement n'ont pas rencontré l'assentiment des médecins du SYNAMED Ville province de Kinshasa. Les médecins du SYNAMED Ville de Kinshasa ont opté pour la continuité de la radicalisation du mouvement de grève"a dit à ACTUALITE.CD le Docteur Patrick Boloko, secrétaire exécutif du SYNAMED, Ville de Kinshasa.

Il a précisé que le SYNAMED national va aussi à son tour se prononcer. Au nom des médecins de la ville de Kinshasa, Docteur Patrick Boloko invite le SYNAMED national d'être en phase avec les sections provinciales d'autant plus que le gouvernement n'a répondu aux besoins réels de la population.

« Le SYNAMED national va se prononcer, Kinshasa a donné son point de vue comme les autres provinces donneront également leurs points de vue. Le bureau national après la rencontre avec le gouvernement avait promis de rendre compte à la base, et la base s’est prononcé. Pour ma base, le gouvernement n'a pas répondu réellement à nos besoins. Nous voulons que le gouvernement réponde aux besoins réels des médecins. Les médecins de Kinshasa continuent à observer le mouvement de grève sous format polarisation des urgences jusqu'à nouvel ordre »,a souligné le Docteur Patrick Boloko.

Les médecins sont en grève depuis près de deux semaines déjà suite à la non prise en compte de leurs revendications par le gouvernement central. Les médecins réclament l’amélioration des conditions de travail et de vie. Les syndicats des médecins invitent le gouvernement à verser des salaires à plusieurs centaines de médecins régulièrement engagés mais qui travaillent sans être payés depuis plusieurs années, à accorder des promotions en grade pour d’autres et l’admission de nouveaux médecins. 

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une