Famille de Kalev : « les accusateurs se sont évaporés dans la nature et aucun d’entre eux n’a eu ni le courage de se présenter devant le Tribunal »
Mercredi 21 juillet 2021 - 07:17
Kalev Mutond, ancien AG de l'ANR/Ph droits tiers

Cités à leurs tours à comparaître, Jean-Claude Muyambo et plusieurs autres personnes qui avaient saisi le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe contre Kalev Mutond,  n'ont pas comparu à l'audience du 19 juillet 2021 dernier. Ce qui pousse la famille de l'ancien Administrateur Général de l'ANR à dénoncer une fois de plus, la fuite de ces personnes et de soutenir que les accusations portées par ces dernières étaient « mensongères, calomnieuses, diffamatoires ».

« Les accusateurs de Monsieur Kalev Mutond se sont évaporés dans la nature et aucun d’entre eux n’a eu ni le courage ni la décence de se présenter ou de se faire représenter devant le Tribunal, confirmant ainsi ce que nous, la famille, connaissant notre Père, avons toujours pensé : des accusations fantaisistes, exclusivement montées pour nuire à sa personne en portant atteinte à son honneur, à sa dignité ainsi qu’à sa liberté, autant de droits fondamentaux dont personne ne peut être privée arbitrairement, encore moins sur base de fausses accusations », peut-on lire dans un communiqué de presse rendu public par la famille de Kalev Mutond, ce lundi 19 juillet.

Et d'ajouter :

« La famille Kalev Mutond réalise à peine, que des plaignants au nom desquels le Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe avait lancé des convocations, des mandats de comparution, de perquisition, d’amener et un avis de recherche, tous outrancièrement médiatisés, en février et mars 2021, et qui avaient tourné librement et délibérément le dos à ce même Parquet, pour saisir directement le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe, par la citation directe enrôlée le 2 avril 2021, sous RP 27.575/I, choisissent aujourd'hui de sécher les Audiences, tant du Tribunal de Paix de Kinshasa/Gombe lors de l’audience convoquée le 23 juin 2021, que du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe, respectivement, le 14 juin et ce matin de lundi 19 juillet 2021, où aucun d’entre eux ne s’est présenté. »

La famille de Kalev Mutond en a aussi profité pour inviter les autorités judiciaires à tirer toutes les conséquences du déroulement de ce dossier en mettant fin à toutes les procédures menées à l'encontre de leur père et de tenir un procès équitable et de permettre ainsi son retour  en homme libre. Elle a aussi demandé au Président Félix Tshisekedi de veiller à ce que la justice protège réellement les citoyens et leurs droits et assure à leur père « sa sécurité, sa liberté et sa dignité, qui lui sont reconnues en tant que personne humaine, sans perdre de vue les services qu’il a rendus, avec compétence et dévouement, à la Nation toute entière en sa qualité d’Administrateur Général de l’ANR, de 2011 à 2019 ».

Contexte

12 personnes ont porté plainte contre Kalev Mutond pour  notamment arrestation arbitraire, torture, traitement cruel, inhumain et dégradant. Trois d'entre elles, Jean-Claude Muyambo, Cyrille Doee Mupampa et Joseph Mulamba Kapepula ont saisi par citation directe  le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, lequel s'est déclaré incompétent à juger le prévenu en raison de son grade. À son l'ancien Administrateur Général de l'ANR a porté plainte contre ses accusateurs.

Blaise BAÏSE

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une