Vendredi 18 juin 2021 - 15:06

Breaking news

Maï Ndombe : le gouverneur Mputu Paul de nouveau visé par une motion de défiance
Visuel service infographie/ACTUALITE.CD

Le gouverneur de la province de Maï Ndombe Paul Mputu est de nouveau sur une chaise éjectable. 13 sur 21 députés provinciaux ont signé une motion de défiance en vue de sa destitution pour « détournement des deniers publics et incompétence ».

« En effet, l'Assemblée Provinciale s'inquiète de l'opacité criante inhérente à l'exécution du protocole d'accord signé entre la province du Maï Ndombe représentée par votre personne d'une part et la société SODEFOR d'autre part, en ce qu'il n'existe pas de traces de recouvrement en espèces de 50% de la TSCF de l'ordre de 1. 639. 818. 482 CDF pour l'exercice 2020 et de la livraison des grumes correspondant à la somme de 78. 262. 50$ pour l'exercice 2019 et de 1. 639. 818. 482 CDF pour l'exercice 2020... », renseigne la lettre de transmission de la motion au bureau de l’Assemblée provinciale.

Et pour le député provincial initiateur, Coco Pembe, le gouvernement du Maï Ndombe a prouvé son incapacité à gérer la province car aucune réalisation n'a été faite depuis son avènement.

« Aujourd'hui on est arrivé à constater que Mputu Paul n'a même pas les capacités pour pouvoir gérer la province de Maï Ndombe... Nous avons des ressources. Parce que, lorsque nous étions à Bandundu (ancienne province), seuls deux districts de Maï Ndombe et de plateau donnaient plus de 60% de moyens qui faisaient fonctionner la province de Bandundu. Mais aujourd'hui nous sommes arrivés au Maï Ndombe, toutes ces ressources disparues au profit des discours politiques. Ce ne sont pas des signes que ce gouvernement est complètement incompétent ?... Depuis qu'il est là, pratiquement 3 ans, il n'a même pas inauguré une toilette de 1m², est-ce normal ? », s'interroge le député provincial Koko Pembe.

En 2020, M. Mputu était déjà visé par une motion de défiance. Il avait démissionné avant d'être réhabilité par Kinshasa.

Le gouverneur Paul Mputu est attendu le lundi 21 juin à l'Assemblée provinciale de Maï ndombe pour présenter ses moyens de défense.

Jonathan Mesa, à Bandundu

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une