Samedi 12 juin 2021 - 09:15

Breaking news

3ème vague Covid-19 en RDC : les crachats du sang parmi les nouveaux symptômes observés
Visuel service infographie/ACTUALITE.CD

Le secrétariat technique de la riposte contre la Covid-19 prévient des nouveaux symptômes de la maladie à Covid-19, qui est à sa 3ème vague en RDC depuis le 3 juin dernier. Le docteur Stéphane Mukendi, de la commission prise en charge médicale, parle des hémoptysies, qui sont des crachats du sang, comme nouveaux symptômes de la maladie.

« Les observations montrent que ce sont des cas relativement sévères, avec une symptomatologie qui est plus sévère que celle des patients au cours de la 1ère et la 2ème vague. Il y a des symptômes qu’on n’a pas vus durant la 2ème vague, comme les hémoptysies (crachats du sang) que nous sommes en train de voir durant cette 3ème vague. Donc il est très tôt de dire qu’il ne s’agit que du variant indien parce que nous sommes encore en train de faire la cartographie avec l’équipe de l’INRB, des différentes souches qui sévissent dans différents coins de Kinshasa. Les coins qui semblaient épargnés des deux premières vagues, sont touchés, nous avons beaucoup de cas qui viennent de la Tshangu. Nous appelons la population au respect des mesures barrières », a dit le docteur Stéphane Mukendi à Actualité.CD.

Ce membre de l’équipe de riposte contre la Covid-19 appelle également à se faire vacciner pour atténuer les risques de propagation et de contamination de la maladie.

« La vaccination est d’autant bonne parce que même s’il arrive que vous puissiez faire la maladie, il n’y a pas de risque d’en faire une forme grave. La vaccination reste la meilleure solution. Nous demandons à ne pas se fier aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux, parce que comme tout médicament, le vaccin a des effets secondaires, mais comparé le risque au bénéfice, le bénéfice est tellement grand », a ajouté le docteur Mukendi.

Depuis le début de la vaccination en RDC, le 19 avril 2021, avec le vaccin AstraZeneca, jusqu’au 08 juin 2021, soit 50 jours après,  29.262 personnes ont été vaccinées dans 7 provinces.

Le pays a notifié 34.695, dont 34.694 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 831 décès et 27.823 personnes guéries, depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020.

Thérèse Ntumba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une