Jeudi 13 mai 2021 - 14:29

Breaking news

Goma : deux personnes dont une fillette de 14 ans tuées par des bandits armés
Une partie du boulevard Kanyamuhanga à Goma/Ph ACTUALITE.CD

Deux personnes ont été tuées par des bandits armés dans la nuit de mercredi à ce jeudi 13 mai au quartier Kasika, dans la commune de Karisimbi, au Nord de la ville de Goma (Nord-Kivu). Les victimes sont Fazili Mihigo, un taxi-moto âgé de 32 ans et père de 3 enfants et la fillette Mapendo Sylvie, âgée de 14 ans.

Le drame s’est passé aux environs de 19h locales sur avenue Loutu, à l’endroit connu sous le nom « terrain des scouts ». Selon le chef du quartier Kasika, Katembo Luanda Chrisostome, des bandits armés ont commencé par braquer un taxi-moto et son client avant de tirer sur le conducteur de la moto et emporter son engin. Dans leur fuite, ils ont blessé par balle une fillette de 14 ans qui a également succombé à ses blessures.

« C’était au niveau du terrain des scouts en diagonale de l’avenue Loutu. Le taxi-moto et son client ont croisé les bandits armés qui les ont retirés dans un endroit sombre. Ils les ont dépouillés de tout. Le client a réussi à s’échapper et c’est ainsi que les bandits ont tiré sur le taximan au niveau du thorax. On l’a conduit à l’hôpital mais il était déjà mort. Et puis, les bandits ont fui avec la moto. Dans leur fuite, pour s’effrayer le chemin, ils ont tiré plusieurs balles et c’est ainsi que la fillette Mapendo Sylvie, âgée de 14 ans, habitante sur avenue Loutu a été atteinte d’une balle », témoigne à ACTUALITE.CD Katembo Luanda, chef de quartier Kasika.

Au moins 4 personnes ont été tuées presqu’au même endroit et dans des circonstances similaires en l’espace de moins de deux mois, a confirmé le chef de quartier Kasika. Ce cadre de base demande aux autorités à tous les niveaux de renforcer la sécurité.

« Je demande au bourgmestre, au maire de la ville et à notre nouveau gouverneur de renforcer la sécurité vers le terrain des scouts. Il y a des habitations clandestines qui font du tort à la population. Nous alertons que des bandits armés se cacheraient dans ces habitations où on vend du chanvre, de la boisson fortement alcoolisée et autres drogues. Qu’il y ait fouille systématique et au besoin, qu’on démantèle ce quartier qui se crée tout autour du terrain. Qu’on renforce aussi les patrouilles militaires et policières », ajoute Katembo Luanda.  

Joint par ACTUALITE.CD, le maire de Goma, Timothée Mwisa Kense, a confirmé l’information. Il a affirmé que des dispositions ont déjà été prises, de commun accord avec le nouveau gouverneur militaire, le lieutenant-général Constant Ndima, en vue de sécuriser les habitants de Goma.

« Que la population reste vigilante puisque la situation des motards est un peu compliquée. Surtout qu’ils n’ont pas de plaques d’immatriculation. C’est un peu difficile de les identifier mais on a demandé hier, dans une réunion provinciale de sécurité, que chaque motard ait un numéro matricule. J’appelle la population à collaborer avec le nouveau gouverneur militaire pour endiguer l’insécurité », a dit pour sa part le maire de Goma, Timothée Mwisa Kense.

Le nouveau gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima, a pris officiellement ses fonctions le lundi 10 mai 2021 dans le cadre de l’état de siège visant à éradiquer l’insécurité dans cette partie du pays.

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une