Mardi 4 mai 2021 - 08:19

Breaking news

RDC : la classe politique appelée à ne mener aucune action de nature à saboter ni décourager les Forces Armées durant l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri 
Les militaires congolais lors d’un training organisé par la Monusco dans les forêts de Beni/Ph Yassin Kombi

L'état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri sera effectif dès ce jeudi 6 mai 2021 en vue de faire face à l'insécurité grandissante causée par les groupes armés qui minent cette partie de la République Démocratique du Congo. 

Dans son adresse à la Nation lundi 3 mai 2021, le Président Félix Tshisekedi a appelé la classe politique Congolaise à éviter des actions susceptibles de découragement à l'endroit des Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

"À la classe politique, toute entière, de mener aucune action de nature à saboter ni décourager nos Forces Armées"a déclaré Félix Tshisekedi.

Aux Hommes et femmes des médias, Félix Tshisekedi les invite à appuyer à travers leurs programmes respectifs l'action des forces armées de la République Démocratique du Congo.

La situation sécuritaire en Ituri et au Nord-Kivu devient de plus en plus inquiétante. Plusieurs voix dénoncent une situation qui pourrait déstabiliser le pays entier. L’épicentre de l’insécurité reste la région de Beni où l’armée combat les rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) accusés des massacres à grande échelle des civils depuis plus de six ans. Ces rebelles ont étendu leur violence jusqu’en Ituri où d’autres groupes armés tel CODECO eucument la population. Selon un rapport de la CENCO, pour la seule année 2020, 2000 personnes ont été tuées en Ituri, tandis qu’à Beni depuis 2013, le rapport parle de 6000 personnes tuées. Plus d’1,2 million de congolais ont ainsi été déplacés en 2020 dans les provinces du Nord Kivu et de l’Ituri.  

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une