Samedi 17 avril 2021 - 14:22

Breaking news

Violences à Bakwakenge: environ 21 000 personnes, principalement des femmes et des enfants, déplacées depuis le 28 mars
Photo ACTUALITE.CD/ Image d'illustration

Environ 21 000 personnes, principalement des femmes et des enfants, ont été déplacés depuis le 28 mars dernier par des affrontements entre les groupes ethniques Luba et Kuba dans la localité de Bakwakenge au Kasaï, selon les autorités locales, citées par l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Selon certaines informations, au moins 13 personnes ont été tuées fin mars, de nombreuses autres ont été blessées et 190 maisons ont été réduites en cendres. 

C’est la première fois que la situation se dégrade à ce point depuis les affrontements d’aout 2020. La conférence intercommunautaire a produit des recommandations qui n’ont jamais été mises en oeuvre. Et le problème n'est toujours pas résolu.

Pour rappel, les violences de 2017 avaient déplacé 1,4 million de personnes en RDCet forcé 35 000 réfugiés à fuir vers l’Angola en quête de sécurité.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une