Nord-Kivu : un civil tué par un militaire FARDC à Lubero
Douille d'une cartouche ramassée après une attaque ADF à Beni/Ph ACTUALITE.CD

Zedeki Kavusa, un jeune homme de 24 ans, a été tué par balle ce samedi 27 mars par un militaire à la barrière de péage route de Mambasa, dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu). Selon les témoins, le fait a eu lieu suite à une dispute.

« Le militaire meurtrier est affecté à la barrière de Mambasa. Il y aurait eu une incompréhension entre les deux, on ne sait pas encore au sujet de quoi. Du coup, les balles ont retenti. La victime a été touchée au niveau de la hanche et est décédée », témoigne à ACTUALITE CD un habitant de Lubero.

Les sources militaires affirment que le militaire meurtrier est déjà aux arrêts à Kasando au régiment. Le député provincial Jean Paul Lumbulumbu, élu de Lubero dénonce une indiscipline militaire.

« Je condamne de la manière la plus ferme cet acte que l’un de nos militaires vient de commettre sur un paisible citoyen mais également je constate qu’il y a une sorte d’indiscipline dans le chef d’un certain nombre d’éléments de l’armée qui ont été déployés pour faire le constat. Une occasion de pouvoir interpeller les responsables des services de sécurité de pouvoir discipliner nos éléments parce que même ce qui vient de se commettre là ce n’est que le fruit de l’indiscipline. Ce militaire doit être jugé et condamné pour le fait qu’il vient de commettre » a réagi le député qui séjourne à Lubero dans le cadre des vacances parlementaires.

Il y a six mois, un autre militaire FARDC avait tué un civil à cause d’une cigarette au village Kasiki, à 30 Km à l’ouest de Kirumba, toujours dans le territoire de Lubero. Cette situation avait provoqué la colère des habitants du coin qui avaient exigé la mutation des militaires basés dans la zone qu’ils accusaient de plusieurs abus. 

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une