Samedi 6 mars 2021 - 11:15

Breaking news

Communication de la présidence de la République: « un audit va être effectué, les anciens animateurs feront l’objet d’une évaluation avant une éventuelle réintégration »
ACTUALITE.CD

Félix Tshisekedi Tshilombo a pris, ce vendredi 5 mars,  deux ordonnances. La  première ordonnance porte sur l'organisation et le fonctionnement du cabinet du Président de la république. Ce texte apporte un réaménagement des différents services de la présidence de la république. Parmi les changements figure la fusion des services de la presse présidentielle et celle de la communication.

On en sait un peu plus de l’organisation de la nouvelle structuration.

Comment les services étaient structurés avant?

L’ancienne configuration s’articulait sur deux services: communication et presse.

Le service de communication du Chef de l’Etat avait pour mission la gestion de l’image du Chef de l’Etat, la préparation des contacts de Félix Tshisekedi avec les médias, la collecte des données politique et socio-culturelles par le biais des enquêtes sur le terrain et les sondages. Il avait également comme tâche de contribuer à la conception des projets des discours, messages et allocutions du Président de la République. Ce service était dirigé par un directeur de communication assisté d’un adjoint. 

Le service de la presse présidentielle, pour sa part, est appelé à couvrir toutes les activités du président de la République, traiter et diffuser les informations relatives aux activités du président et de son cabinet, élaborer le monitoring de la presse nationale et internationale. Ce service était dirigé par un directeur de la presse assisté également d’un adjoint. 

Qu’est-ce qui change?

Dans le nouveau setup, les deux services ont été unifiés et deviennent la cellule de la communication qui est chapeautée par Erik Nyindu. Leurs animateurs vont faire l’objet d’une évaluation avant une éventuelle réintégration pour des postes à définir. Un audit est programmé.

Selon les informations de ACTUALITE.CD, au sein de cette cellule de communication, il y aura un service de presse (scripto-audiovisuel), un autre qui s’occupera des relations publiques et un dernier qui sera chargé du digital. Le projet est d’améliorer la coordination et le fonctionnement des activités de communication autour du chef de l’Etat.

Le porte-parolat sera toujours assuré par Tharcisse Kasongo Mwema (titulaire) et Tina Salama (adjointe). Il n’est pas soumis hiérarchiquement à la direction de communication et dépend directement du directeur de cabinet du Chef de l’Etat. 

Eric Nyindu aura comme mission de penser la stratégie, de fixer les objectifs, superviser l’opérationnalisation de tous ces services.

Qui est Erik Nyindu?

Ses proches disent qu’il connaît bien le fonctionnement des médias: « Il a longtemps pratiqué le métier, reportages de terrain, présentation du journal, etc. Il a ensuite  été nommé à la tête de Vox Africa et il a commencé à se rapprocher des milieux des affaires et politiques », rapportent un ancien collègue.

Il a étudié la philosophie à l’Université Libre de Bruxelles (Belgique) avant d’entamer la carrière journalistique. Il a presté comme présentateur à Télé Matonge. Il s’est fait remarquer à Télé Bruxelles avant d’être recruté à TV5.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une