Attaque de Kibumba: le PAM a souhaité que l’enquête soit menée par le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies et collabore avec ce dernier
Photo ACTUALITE.CD/ Image d'illustration

Trois enquêtes sont en cours au sujet de l’attaque de Kibumba qui a couté la vie à l’ambassadeur Luca Attanasio, au carabinier Vittorio Lacovacci et au chauffeur Mustapha Milambo. 

Des investigations sont conduites respectivement par le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies (UNDSS) et par les autorités italiennes et de la RDC.

Pour sa part, le PAM a souhaité à ce que l'analyse soit conduite par UNDSS et collabore avec celui-ci, tout en offrant sa pleine coopération aux autorités italiennes et congolaises pour les analyses qu’elles mènent. 

« Le PAM salue la condamnation de cette attaque tragique par le Secrétaire Général des Nations Unies, et soutient son appel au gouvernement de la République Démocratique du Congo, pour enquêter rapidement sur ce ciblage odieux d’une mission conjointe des Nations Unies sur le terrain, et à traduire les auteurs en justice », dit l’agence onusienne dans un communiqué.

Le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies avait été créé par l’Assemblée générale des nations unies pour tirer les conséquences de l’attentat de Bagdad du 19 août 2003. Le DSS a pour mission de renforcer, de coordonner et d’uniformiser le système de gestion de la sécurité pour l’ensemble des organismes des Nations unies.

Lire aussi:RDC: Rocco Leone, rescapé de l’attaque de Kibumba, se prononce publiquement pour la première fois

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une