RDC : le Président a.i de la Cour constitutionnelle dénonce des actes tendant à nuire à sa réputation
Les juges de la cour constitutionnelle/ Ph ACTUALITE.CD

Le Président a.i de la Cour constitutionnelle, le juge Funga Molima Mwata Evariste-Prince dénonce des actes tendant à salir son image de la part des personnes mal intentionnées opérant en réseau et vraisemblablement proches des milieux judiciaires.

À en croire le communiqué rendu public par le Directeur de cabinet du Président a.i de la Cour constitutionnelle, les individus mal intentionnés se livrent à des actes d'escroquerie et des comportements répréhensibles en se servant de l'identité de ce juge.

« Il a en effet été constaté, à diverses reprises, que ces individus se servent de l'identité du Président  de la Cour constitutionnelle ad interim, en usant de faux numéros de téléphone et faux comptes sur les réseaux sociaux à des fins d'escroquerie, et pour nuire à son honneur et à sa réputation, sous prétexte de leur proposer, contre rétribution, soit de nouvelles affectations ou des promotions en grade pour les magistrats, soit des nominations au sein du Gouvernement en formation, dans les postes diplomatiques, ou dans les entreprises publiques pour certains", peut-on lire dans ce communiqué rendu public le 23 février 2021.

Le cabinet du vice-président Funga attire l'attention de tous et souligne que les actes passés dans le cadre de ces comportements déplorables, n'engagent en rien la responsabilité de ce haut magistrat. « Le cabinet du Président de la Cour constitutionnelle ad interim tient à souligner que ces actes n'engagent ni le précité, ni la prestigieuse institution qu'il dirige », conclut le communiqué.

Blaise BAÏSE

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une