RDC : les troubles dans l’administration de l’hôpital général de Kinshasa au cœur d’une rencontre entre le ministre de la santé et les élus de Kinshasa
Photo ACTUALITE.CD.

Le ministre de la santé, le docteur Eteni Longondo a reçu ce lundi 22 février les députés nationaux élus de Kinshasa afin de discuter des troubles qui prévaut au sein de l’administration de l’hôpital général de Kinshasa, ex-Mama Yemo.

En effet, les agents de l’hôpital général de Kinshasa sont en grève depuis quelques jours. Ils s'opposent à l’installation d’un nouveau médecin directeur. Ils accusent le gouverneur de Kinshasa Gentiny Ngobila d’imposer un médecin directeur alors que sous l’impulsion du ministre de la santé, un autre a été élu. 

« Il faut que nous pénétrions d'abord dans le cadre juridique, qui est compétent de faire quoi ? En plus, puisqu’il y a des faits très graves, le chef de l’Etat veut un pays qui fonctionne et des institutions qui soient respectées. La vie des Congolais est sacrée, il ne faudrait pas laisser cette vie là en pâture où les gens meurent et nous restons indifférents », a expliqué le député Chérubin Okende.

Cette rencontre a donc tourné autour des aspects juridiques afin de déterminer, dans les jours qui viennent, qui doit être placé à la tête de l’administration de l'hôpital « ex-Mama Yemo ».

Le gouvernement provincial de Kinshasa avait demandé au Secrétaire général à la santé de reporter sine die l'installation d'un nouveau comité de gestion à l'hôpital général de référence de Kinshasa choisi par le ministre national de Santé, Eteni Longondo. C’est la cause des troubles qui ont été observés à l’hôpital général la semaine dernière. 

Thérèse Ntumba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une