RDC: le CorPPN salue l'intervention des éco-gardes dans l'attaque visant le convois du PAM
Le Général Major Massi Bamba Albert/Ph. ACTUALITE.CD

Le Corps pour la Protection des Parcs Nationaux et Réserves naturelles Apparentées (CorPPN) salue l'intervention des rangers du Parc National des Virunga (Nord-Kivu) pour riposter contre l'attaque visant un convois de Programme Mondial Alimentaire (PAM) dans lequel se trouvait l'ambassadeur de l'Italie en RDC, M. Luca Attanasio.

Au cours d'une conférence de presse animée ce mardi 23 février à Kinshasa, le Commandant de CorPPN, le Général Major Massi Bamba Albert qui revenait d'une mission de 10 jours, explique n'eut été l'intervention des rangers, les assaillants allaient kidnapper l'ambassadeur et d'autres personnes afin de faire du chantage.

Le Général Major a salué la bravoure des éco-gardes qui ont pu récupérer le diplôme et d'autres victimes et les amener à l'hôpital où ils ont rendu l'âme.

"S'agissant de l'attaque du 22 février qui a coûté la vie de 3 personnes notamment l'ambassadeur italien, nous condamnons avec la dernière énergie ce genre de tuerie. Nos éléments, les éco-gardes, qui étaient à proximité et ont entendu les coups de feu, se sont précipités pour intervenir puisque la mission de ces assaillants là, c'était pour kidnapper le diplomate et puis faire le chantage après. Quand ils ont vu l'intervention musclée des éco-gardes que nous saluons avec bravoure. Ils ont pu récupérer les 3 corps et les ont amenés à l'hôpital où l'ambassadeur est allé succomber, a expliqué le Général Major Massi Bamba Albert.

Et d'ajouter :

"Nous laissons cet acte entre les mains des autorités. L'enquête qui est sur place. Nous pensons que les heures qui suivent, on nous donnera la suite."

Il faut doter le CorPPN des moyens conséquents pour son opérationalisation 

Le Général Major Massi Bamba Albert lance également un appel aux autorités afin de doter sa structure des moyens conséquents afin de lutter contre toutes les forces négatives.

"Nous lançons un appel aux décideurs pour rendre le CorPPN opérationnelle. Nous avons trouvé les éco-gardes qui ont une formation limitée.Quand nous sommes passés par là, nous avons évalué qu'il fallait leur donner une autre formation spécifique. Il faut les équiper en armement et en matériels de communication et d'autres matériels appropriés pour faire face aux groupes armés", a conclu le Général Major.

Créée en 2015 par décret du Premier ministre, le CorPPN  est une structure paramilitaire qui intervient dans les aires protégées et parcs nationaux de la République démocratique du Congo.

Auguy Mudiayi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une