Dimanche 21 février 2021 - 08:05

Breaking news

Prix de Mérite Bakanja-Kimbangu : « les noms de ces deux personnages nous enseignent que la différence des religions ne devrait pas être une cause de polémique » Laurent Monsengwo
Le cardinal Laurent Monsengwo/Ph ACTUALITE.CD

Le cardinal émérite de la République démocratique du Congo (RDC), Laurent Monsengwo Pasinya, a reçu ce samedi 20 Février le Prix de mérite citoyen Bakaja-Kimbangu, décerné par le comité laïc de coordination (CLC). Pour lui, ce prix doit être un signe qui encourage la " coexistence entre les religions".

"Le titre du prix par lequel vous nous honorez et le docteur Denis Mukwege et moi même est saisissant du fait qu'il nous met dans une coexistence pacifique en bienheureux catholique et fondateur de la religion traditionnelle africaine. Si l'appartenance religieuse est, c'est par les deux personnages historiques, ils partagent cependant les mêmes valeurs et les mêmes convictions intellectuelles dont la plus fondamentale est la dignité inconditionnelle de la personne humaine comme créature divine. Le bienheureux Bakanja l'a exprimé à l'attachement à liberté des cultes et des consciences et Simon kimbangu à travers l'émancipation des peuples africains", a dit le cardinal Laurent Monsengwo.

Il insiste sur le fait que la différence des religions dans le monde ne doit pas constituer une cause des "polémique, violence et guerres" .

"Les noms de ces deux personnages de l'histoire notre pays nous réunissent en ce prix enseigne pas seulement aux congolais mais aussi le monde entier, la différence des religions ne devrait pas être une cause de polémique, de violence, de guerre, car il est possible que les citoyens des pays appartenant à des religions différentes de se réunir autour des valeurs telles que la justice, la vérité et la solidarité ainsi que les grandes questions telles que l'écologie et la crise sanitaire que nous affrontons depuis une année (Covid-19)", ajoute-t-il.

Ensemble avec le cardinal émérite Laurent Monsengwo Pasinya , le Docteur Denis Mukwege a reçu cette distinction instituée par le Comité Laïc de Coordination (CLC) en 2019 qui a pour objectif d’honorer des acteurs « qui se distinguent par des actes concrets exceptionnels, d’intérêt commun, en faveur de la justice, des droits humains, de la paix et de la concorde nationale ». Denis Mukwege est également en première ligne dans le plaidoyer pour l’institution d’un tribunal international sur les crimes commis en RDC documentés dans le rapport mapping de l’ONU.

Cette cérémonie a connu notamment la présence du directeur de cabinet du chef de l'État, représentant du président de la République, et de la présidente de la commission des droits de l'homme à l'assemblée nationale, la députée nationale Christelle Vuanga.

Ivan Kasongo

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une