Jeudi 4 février 2021 - 13:58

Breaking news

Assemblée nationale : le député Singoma Mwanza exhorte le nouveau bureau de se rapprocher des préoccupations de la population
Le député national Singoma Mwanza/Ph droits tiers

En réaction après l'élection du nouveau bureau de la chambre basse du parlement, le député national Singoma Mwanza exhorte le nouveau de garder la dynamique actuelle, celle de se rapprocher de la population dans le traitement de ses préoccupations mais aussi dans le contrôle du gouvernement.

« Tout le monde doit comprendre maintenant ce que les élus que nous sommes, avons plus de redevabilité vis-à-vis du peuple. Je pense que la population qui nous écoute, doit comprendre que c'est une évolution dans notre démocratie, aujourd'hui nous nous sommes rapprochés de la population et ses préoccupations. Ce qu'on peut demander au nouveau bureau c'est de continuer dans cette dynamique-là de se rapprocher des préoccupations de la population, dans les réalités que nous traitons ici à l'assemblée nationale. Bien-sûr dans le contrôle que nous ferons dans l'action du gouvernement central », a-t-il fait savoir à l'issue de la plénière.

Et d'ajouter : « C'est un moment historique. Après l'alternance pacifique que nous avions eue en 2018, le pays a été confronté à une situation socio-économique, sécuritaire dans l'est qui ont mis la population dans une situation très difficile ».

Pour lui, l'élection du nouveau bureau s'inscrit dans la suite d'autres actions menées précédemment pour parvenir à la résolution des préoccupations de la population.

« Aujourd'hui en réponse à cette réalité très dure que notre population vit, je pense que les députés ont posé cet acte tout d'abord de démettre le bureau de Jeanine Mabunda, ensuite il y a eu la motion de censure contre le gouvernement et maintenant finalement l'élection d'un nouveau bureau. Je pense que ceci va dans les attentes des élus que nous sommes. Pour le prochain gouvernement qui viendra, qu'il puisse se pencher réellement sur le social, le quotidien des congolais, la situation sécuritaire dans l'est de la République », a-t-il conclu.

L’Assemblée nationale a clôturé la session extraordinaire ouverte le 05 janvier dernier. Elle attend à ce stade la session de mars en vue d’investir le gouvernement de l’Union sacrée que le Chef de l’Etat va mettre en place.

Berith Yakitenge

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une