RDC : lancement des travaux de rédaction des statuts et règlement intérieur de la Banque verte et de développement durable
PHOTO ACTUALITE.CD

L'Agence congolaise de transition écologique et du développement durable (ACTEDD) a lancé ce vendredi 29 janvier 2021 les travaux de rédaction des statuts et règlement intérieur de la banque verte et de développement durable (BVDD) en République Démocratique du Congo.

« La RDC est restée longtemps dans une ossature institutionnelle archaïque incapable de mobiliser les ressources extérieures d'autant plus qu'aujourd'hui avec la globalisation, la mondialisation, nous sommes devenus un village et les mouvements des biens et personnes sont fluides. Il n'y a pas d'obstacles donc nous pour répondre à cette exigence là on a également besoin de nous transformer, il faut innover c'est la raison pour laquelle nous avons besoin des institutions capables de capter les investissements extérieurs qui nous permettent d'investir dans le développement local. La banque verte n'est pas une invention de la RDC, c'est une pratique dans le monde. Ce sont des banques qui captent les investissements privés non pas à des fins commerciales mais à des fins de développement durable », a déclaré Musibondo Eyul Anki Dieudonné, conseiller spécial du Chef de l’Etat chargé de l'environnement et développement durable.

Et de poursuivre:

« Je pense que c'est une bonne initiative pour que notre pays réponde aux exigences de la modernité. C'est une opportunité à ne pas rater, le pays a besoin des milliards pour se développer, un Congo très vaste avec le niveau de développement en sous-développement auquel il se trouve ne peut pas se développer avec des miettes, on a besoin de gros capitaux, gros investissements qui nous permettent de créer l'emploi, des richesses réelles. La banque doit devenir une réalité pour booster le développement de la RDC ».

Cette banque devrait accompagner l'Agence congolaise de la transition écologique et de développement durable créée par Félix Tshisekedi. D'après Dieudonné Musibondo, « c'est une réponse par rapport à la transition écologique ».

« Depuis que tous les pays se sont engagés à la neutralité carbone d'ici 2050, cette neutralité carbone signifie la transformation du modèle économique et donc il faut également des investissements innovants qui accompagnent toute cette transformation pour asseoir le nouveau type d'économies qui n'utilisent pas les énergies fossiles qui polluent. C'est ainsi qu'on parle d'investissement vert », dit le conseil spécial de Félix Tshisekedi.

Et de conclure : 

« La RDC a l'avantage d'être à la fois une solution nationale et internationale, nous ne sommes pas le problème mais nous sommes la solution pour le monde. Raison pour laquelle nous devons nous transformer pour que le monde vienne investir. Lorsqu'il n'y a pas de transformation, vous restez le vieux modèle bancaire, personne ne viendra avec les investissements innovants. Il faut suivre la modernité et vous allez mobiliser les partenaires. C'est ce que nous essayons de faire aujourd'hui ».

Clément Muamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une