RDC: le ministère public requiert 5 ans de prison pour Daniel Ngoy Mulunda-Nyanga, le tribunal se prononce ce mercredi 
ACTUALITE.CD

Daniel Ngoy Mulunda-Nyanga connaitra son sort ce mercredi. Le tribunal a remis son verdict à midi. Le pasteur est poursuivi pour« incitation à la haine tribale », propagation de « faux bruits ». Il lui est également reproché d’avoir « porté atteinte à l’intégrité du territoire national ».

À la précédente audience, le ministère public avait requis cinq ans, trois ans et deux ans d’emprisonnement pour les trois infractions retenues à sa charge.

De leur côté, les avocats de la défense n’ont traité que ce qu’ils considèrent comme irrégularités dans les aspects procéduraux. Ils n’ont pas touché au fond des peines requises. 

« Le tribunal n’a jamais été saisi ni au premier ni au deuxième degré, mais il a poursuivi sur sa lancée malgré le pourvoi en cassation du prévenu. Les faits n’ont jamais traité ni au premier ni au deuxième degré », a dit à ACTUALITE.CD un avocat. 

Daniel Ngoy Mulunda-Nyanga est toujours détenu à la prison de Kasapa. Il avait été arrêté par des agents de l’ANR après un sermon à l’occasion de l’anniversaire de l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila, à la cathédrale John-Wesley, à Lubumbashi, dans le Haut Katanga.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une