Bahati Lukwebo : « aucun rond n’est sorti pour l’informateur, même pour l’organisation de cette conférence, l’argent est sorti de ma poche »
Bahati Lukwebo, informateur/Ph ACTUALITE.CD

Le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a rejeté les allégations selon lesquelles le gouvernement de la République aurait déboursé la somme d'un million USD pour sa mission d’informateur en vue d’identifier une nouvelle majorité parlementaire.

« Au moment où je vous parle, j'aime être sincère et honnête, mes camarades sont là, il n'y a pas un seul dollar qui est sorti pour l'informateur. Même pour couvrir cette cérémonie, j'ai appelé mon chargé de presse ce matin pour lui donner de ma poche une provision pour qu'il puisse ne fût-ce que couvrir cette activité. C'est sorti de ma poche », a-t-il fait savoir au cours d'un point ce mardi 19 janvier.

Et d'ajouter : « Je fonctionne avec mes propres moyens, s'il y a une dotation, là ce n'est pas à moi de décider. Nous travaillons avec nos propres moyens avec mon équipe, chacun supporte les gens avec qui il travaille jusque-là ».

Pour le sénateur Modeste Bahati Lukwebo, la priorité c'est d'abord les résultats de la mission d’information.

« On n’a pas encore fait un état de besoin pour dire que voici le budget, ce qui nous importe pour le moment d'abord les résultats du travail que le Chef de l'État nous a confié. Jusque-là il n'y a encore rien », a martelé cet ancien cadre du FCC.

Cette position de Lukwebo fait suite à des allégations faisant état de 1 million USD voire plus, débloqués par le gouvernement pour le travail de l’informateur. Lukwebo a une mission de 30 jours renouvelable une seule fois, selon la constitution.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une