Samedi 28 novembre 2020 - 17:40

Breaking news

RDC: Selon Kabuya, Kamerhe lui-même avait soutenu l’idée d’un deuxième mandat pour Tshisekedi
Photo ACTUALITE.CD

Augustin Kabuya, secrétaire général a.i de l’UDPS, a organisé un meeting au siège de son parti ce samedi à Kinshasa. Il est revenu sur plusieurs questions dont celle liée au respect des accords.

« Lorsque le ministre des finances est passé à la radio pour dire que l’argent sorti de la caisse n’a pas été utilisée comme il faut, le premier ministre lui-même a fait inscrire cette affaire à l’ordre du jour du conseil des ministres. Après cela, on a instruit l’ancien ministre de la Justice, Tunda ya Kasende, pour qu’il porte plainte au nom du gouvernement. Donc ils avaient mis le Président de la République devant un fait accompli, ce sont eux-mêmes qui ont désigné les avocats de la République à l’insu du président de la République », a t-il dit expliquant le fait que CACH décide de mettre fin à l’accord de coalition.

Et d’ajouter:

« Mais à notre grande surprise, ils disent en plus que Félix Tshisekedi ne respecte jamais les accords, et qu’il a tout fait pour écarter un candidat potentiel en 2023. Vital Kamerhe ne contredira pas ce que je viens de dire: Un jour, on était à la Cité de l’UA, il avait lui-même dit au Chef de l’Etat qu’il faut tout faire pour le soutenir pour un un deuxième mandat. D’où vient qu’on parle de la mauvaise foi de Félix Tshisekedi », s’est-il interrogé.

Les tensions persistantes entre FCC et CACH ont conduit Félix Tshisekedi à suspendre la tenue des réunions du conseil des ministres et d’organiser les consultations qui viennent de s’achever. 

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une