Samedi 28 novembre 2020 - 12:46

Breaking news

RDC: Jean Claude Roger sollicite l'intervention de Félix Tshisekedi dans le litige entre sa femme Monique Gieskes et Vlisco
Photo/Droits tiers

Pour Jean Claude Roger, le jugement rendu par la justice contre son épouse Monique Gieskes en conflit avec Vlisco, est un "hold-up judiciaire". Devant la presse ce vendredi, il explique que, le juge a condamné son épouse alors que le ministère public n’avait trouvé aucune pièce à conviction contre elle.

"Monique Gieskes a travaillé pendant douze ans pour Vlisco et elle a été remerciée sans décompte final.", Renseigne Jean Claude Roger

Son ex employeur Vlisco avançant le motif que la somme manquante dans les caisses de Vlisco dont elle est accusée d’avoir détournée, correspond exactement à son décompte final.

"Je suis choqué et surpris de voir jeter en pâture le nom d’une brillante femme, d’une mère de famille, d’une épouse, d’une femme qui a beaucoup fait pour Vlisco.", dit Jean Claude Roger

Ce dernier s’indigne aussi de voir que pour un désaccord de travail, au total neuf procès ont été intentés contre Monique Gieskes par Vlisco. Et pire encore, "moi même je suis poursuivi par Vlisco pour avoir défendu l’honneur de ma femme."

Tout à commencé explique Jean Claude Roger, par un audit initié par le groupe Vlisco alors que Monique Gieskes était en mission à l’est du pays:

" l’audit est mené en l’absence de la gérante qu’est Monique Gieskes, l’audit est fait par une équipe venue d’Hollande alors que selon la législation congolaise, seuls les experts comptables ont cette habileté ou le cabinet d’audit institué par la société. Pour ce cas, c’est le cabinet Ernest & Young qui avait cette prérogative, cette équipe d’auditeurs avec l’aide du directeur financier convoque une assemblée générale alors que seul le gérant peut le faire, selon le statut de l’entreprise, Monique Gieskes est révoquée par une notification, le directeur financier qui était censé rendre compte de la somme manquante à Vlisco est porté disparu. Aussi, le caissier est mort ne laissant aucune trace.", a relevé Jean Claude Roger pour dénoncer les irrégularités

Il a sollicité l’intervention du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Il en appelle aussi au soutien des ONG de défense de droits de femmes en particulier et droits de l’homme en général pour rétablir la dignité de sa femme bafouée par son ex employeur. Après avoir interjeté appel sur la dernière décision du juge, cette famille espère que justice sera rendue.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une