Lundi 12 octobre 2020 - 18:51

Breaking news

Rentrée scolaire 2020-2021 au Nord-Kivu : lors du lancement, la ministre provinciale de l’Éducation a insisté sur la gratuité et le respect des règles barrières
Photo d'illustration/ACTUALITE.CD

Dans la province du Nord-Kivu, c’est la ministre provinciale de l’éducation Prisca Lwanda, qui a procédé ce lundi 12 octobre, au lancement de l’année scolaire 2020-2021 sur l’ensemble du territoire provincial. La cérémonie a eu lieu à l'esplanade de l'ISC en face de l'Institut de Goma.

Dans son mot, elle a insisté sur la gratuité de l’enseignement ainsi que le respect des gestes barrières notamment le port correct et obligatoire des masques en cette période où la pandémie du coronavirus sévit encore au pays et particulièrement au Nord-Kivu.

« J'attire l'attention de tous les intervenants dans le secteur de l’éducation que la gratuité à l’école primaire doit être respectée par tous. L’année scolaire 2020-2021 est placée sous le signe de la consolidation et la pérennisation de la gratuité. De ce fait, les frais scolaires sous toutes leurs formes sont définitivement supprimés pour les classes du cycle primaire des établissements publics. J'appelle donc tous les services techniques d’être aux aguets car les mesures très sérieuses seront prises pour tout récalcitrant », a déclaré Prisca Lwanda, ministre provinciale de l’éducation au Nord-Kivu.

Et d’ajouter :

«  Compte tenu des conditions sanitaires liées au Covid-19, je demande aux encadreurs de faire respecter le protocole sanitaire dans le milieu scolaire pour lutter contre la propagation de ce virus. Il revient de même pour l’aspect pédagogique, aux chefs d’établissements, de veiller à ce que les enseignants assurent l’achèvement effectif du programme perturbé jadis par l’état d’urgence dû à la pandémie de la maladie à Coronavirus ».

Des kits scolaires ont symboliquement été remis par l'UNICEF aux écoliers des écoles maternelles et primaires de Sake, récemment affectées par les inondations causées par des pluies diluviennes qui se sont abattues sur cette agglomération. À cela s’ajoute des masques en vue d’éviter la propagation de la pandémie à Coronavirus.

Sur le terrain, cette rentrée scolaire a été boycottée par les enseignants dans plusieurs écoles publiques de la ville de Goma. Les enseignants grévistes réclament le paiement de leur salaire par l’État congolais et la suppression des zones salariales. 

Jonathan Kombi, à Goma

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une