RDC : le gouvernement étudie la possibilité de restituer les immeubles de YMCA spoliés par l’Etat sous Mobutu
PH. Droits tiers

Le ministre de la jeunesse et initiation à la nouvelle citoyenneté a proposé au gouvernement le projet de redynamisation des relations avec Youth Men Christian Association (YMCA-YWCA/RDC) et l’Alliance Universelle et Africaine. Pour Billy Kambale, ceci passe par la rétrocession totale du patrimoine de YMCA spolié sous le régime du président Mobutu.

« Le ministre de la jeunesse a informé le Conseil de son projet de redynamisation des relations entre YMCA-YWCA/RDC et l’Alliance Universelle et Africaine. Ce projet passe notamment par la rétrocession totale, par le Gouvernement, à cette association, de son patrimoine (principalement immobilier) spolié par des mesures prises en son temps par le Mouvement Populaire de la Révolution. Le processus de récupération et de rétrocession est déjà entamé, grâce à la collaboration entre le Ministère des Affaires foncières et celui de la Jeunesse. Le Ministre de la Jeunesse a indiqué les avantages que tirerait la République dans la normalisation de ses rapports avec YMCA-YWCA/RDC, notamment en matière de promotion de diverses activités dont devrait bénéficier la jeunesse congolaise », peut-on lire dans le compte rendu de la 49ème réunion du conseil des ministres tenu vendredi.

Le conseil des ministres a décidé d’envoyer ce dossier, pour relecture, à la commission des lois et règlements du gouvernement.  Billy Kambale a sollicité l’appui du gouvernement dans les démarches qu’il mène pour la normalisation des rapports entre la RDC et YMCA-YWCA/RDC. Il entend faire la plaidoirie de nouvelles dispositions des autorités congolaises dans ce dossier au siège de YMCA en Suisse et au Kenya.

Communément appelé place YMCA, elle est située sur l’avenue Kasa-Vubu dans la commune de Kalamu à Kinshasa. Cet espace dédié à la jeunesse abrite plusieurs manifestations publiques et activités sportives. Aménagé en 1955 en plein quartier Matonge, cet endroit est resté dans les annales de la RDC puisque les mouvements de réclamation de l’indépendance de la RDC ont comme racines ce lieu. L’on se souviendra du meeting de l’ABAKO prévu à YMCA et reporté déclenchant ainsi la colère des militants mêlés aux supporters deçus du match V.Club contre Mikado. Résultat, le bain de sang le 4 janvier 1959 baptisé même journée des Martyrs de l’indépendance.

Fonseca MANSIANGA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une