Mardi 15 septembre 2020 - 21:41

Breaking news

RDC: l'asadho porte plainte contre Félix Kabange Numbi pour "incitation à la haine tribale et à la xénophobie"
Photo d'illustration/droits tiers

L'Association africaine des droits de l'homme (Asadho) a saisi, ce mardi 15 septembre 2020,  la Cour de Cassation contre le député national Félix Kabange Numbi. L'ONG qui exige l'ouverture d'une instruction reproche au député du Front Commun pour le Congo de faits d'incitation à la haine tribale et à la xénophobie.

En effet, pendant son séjour à Lubumbashi (Haut-Katanga) dans le cadre des vacances parlementaire, Félix Kabange Numbi  avait affirmé que "chacun a un chez soi " et que la région du Katanga " est chez Joseph Kabila ".

« Chacun a un chez soi, ici dans l’espace Katanga c’est chez Joseph Kabila Kabange. Nous ne tolérerons plus que quelqu’un vienne, allez faire vos histoires où vous voulez mais quand vous venez, respecter les gens que vous trouvez. Et lorsque nous vous trouvons en train de faire tout un meeting pour injurier le pauvre Joseph Kabila Kabange qui, à 45 ans a accepté d’abandonner le pouvoir, et l’alternance a bénéficié à l’UDPS, est un manque de respect, ça nous ne tolérerons plus et plus jamais. C’est un message que nous donnons et nous disons que nous avons averti. », avait-il dit.

Pour l'Asadho, ces propos qu'elle juge à connotation "tribale et xénophobe" rappellent les troubles qui ont conduit au génocide des orginaires du Kasaï dans l'ancienne province du Katanga en 1991.

Félix Kabange Numbi, par ailleurs, pense que ses propos ont été sortis du contexte pour de fins de campagne contre sa personne par les défenseurs des droits de l'homme, Jean Claude Katende et Georges Kapiamba.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une