Journée internationale de la jeunesse : les jeunes du Nord-Kivu élaborent une note de plaidoyer à transmettre ce 12 août aux gouvernants
Photo ACTUALITE.CD de Jonathan Kombi

En marge de la journée internationale de la jeunesse, les représentants des jeunes réunis au sein du conseil provincial de la jeunesse (CPJ) Nord-Kivu réfléchissent depuis le matin de ce mardi 11 août à Goma, sur leur apport dans la pacification et le développement de cette province. La journée internationale de la jeunesse sera célébrée ce mercredi 12 août 2020, sous le thème « Engagement des jeunes pour une action mondiale ».

Au niveau national, elle est placée sous le thème « Transformer l’éducation ».

Les présidents des conseils urbains et territoriaux de toutes les villes et territoires du Nord-Kivu veulent faire désormais partie des solutions et non des problèmes qui gangrènent le pays.

« Aujourd’hui, c'est que les jeunes ont compris, impliqués par le passé dans les groupes armés, ils ont été les bourreaux de leur propre situation et que désormais, nous, nous avons décidé de cesser d'aller dans des groupes armés. Bien au contraire, au lieu d’être acteurs de la déstabilisation, nous, nous voulons être des acteurs du développement » a déclaré Guy Kibira Ndoole, président du CPJ Nord-Kivu.

En ce qui concerne le Nord-Kivu, les activités qui rentrent dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la jeunesse ont été lancées officiellement par la ministre provinciale de la jeunesse, Mme Pélagie Uwayo. Au nom du gouverneur Carly Kasivita, elle a demandé aux jeunes de proposer des pistes des solutions à leurs problèmes, qu'ils devront soumettre aux gouvernants.

Ces assises sont facilitées par le réseau d'organisation des jeunes qui travaillent dans la consolidation de la paix au Nord-Kivu et au Sud-Kivu (NPCYP).

Jonathan Kombi, à Goma 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une