Lundi 10 août 2020 - 10:56

Breaking news

RDC : au moins 19 morts suite à une attaque des miliciens CODECO dans trois villages à Djugu
Illustration. Inhumation d'une victime des tueries des rebelles ADF à Beni/ Ph Yassin Kombi ACTUALITE.CD

C’est l’attaque la plus meurtrière des miliciens CODECO dans le territoire de Djugu depuis le début des négociations avec la délégation de Kinshasa pour déposer les armes. Au moins 19 personnes ont été tuées dans l’attaque menée dimanche 9 août dans les villages Liseyi, Liberia et Tsulo, dans le secteur de Banyali Kilo. 

Les victimes sont quasiment des femmes. Le premier bilan fourni à ACTUALITE.CD la journée faisait état de 5 morts avant de s’alourdir.

"Les miliciens ont endeuillé trois localités notamment Liseyi, Liberia et Tsulo. Ils ont attaqué vers 6 heures du matin (dimanche). Ils ont opéré pendant plusieurs heures suite à l'absence de l'armée. Nous avons présentement un bilan de 19 morts dont un seul homme. Nous les avons inhumés aujourd'hui", a dit à ACTUALITE.CD Honoré Kahambu, président de la société civile du secteur Banyali Kilo qui déplore “l’inaction et l’absence” de l’armée.

"Nous ne comprenons pas réellement si les autorités sécuritaires veulent nous sécuriser ou pas. Les militaires n'ont jamais occupé ces zones depuis bien avant. Ils sont là pour intervenir comme des ambulances juste après les incidents. Nous déplorons cet état des choses au sein de notre armée."

Des sources militaires dans la région, ont confirmé cette information et rassurent quant aux dispositions prises.

" Nous sommes déployés à partir de Kilo centre, Itendeyi pour aller venir en renfort. Les jeunes décident de nous accompagner pour ça. Nous rassurons la population que les dispositifs sont déjà pris pour la sécuriser. Nous sommes quand même en train de donner le meilleur de nous même. Voilà que jusqu'à présent Kilo centre est totalement protégé bien que ces miliciens tentent de nous attaquer chaque jour", a dit sous anonymat un officier de l’armée congolaise.

Depuis juillet dernier, une dizaine de personnes ont péri dans diverses attaques dans le secteur Banyali Kilo. 

Cette dernière attaque sanglante attribuée des miliciens CODECO intervient pendant que les leaders des différentes factions de cette milice avait signé le 1er août dernier un acte d'engagement pour la paix suite aux négociations menées par la délégation dépêchée par Félix Tshisekedi. Les miliciens s’étaient notamment engagés à cesser les atrocités et à favoriser la libre circulation des personnes et de leurs biens dans le territoire de Djugu.  

Franck Asante, depuis Djugu

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une