Ituri: 5 morts dans une attaque de Codeco à Djugu malgré l'acte de cesser-le-feu signé par la milice le 1er août
Le bureau du secteur de Banyali Kilo, Djugu (Ituri). Ph. Franck Asante/ACTUALITE.CD.

Cinq (5) personnes ont été tuées par les miliciens de codeco ce dimanche 9 août dans le village Liseyi dans le secteur de Banyali Kilo en territoire de Djugu ( Ituri).

" Les miliciens ont attaqué le village Liseyi vers 6 heures du matin. Ils ont opéré pendant plusieurs heures suite à l'absence de l'armée. Nous avons présentement un bilan de 5 personnes décédées dont 4 hommes et 1 femme. Nous sommes organisés avec les jeunes pour aller récupérer les corps des victimes et seront inhumés dans le village Itendeyi. Il ya également plusieurs maisons qui ont été incendiées. Il y a déplacement massif de la population vers Kilo centre ici. Les uns qui ont des moyens financiers prennent les transports pour Bunia", a rapporté Honoré Kahambu, président de la société civile locale à ACTUALITE.CD.

Il déplore également l'inaction des autorités et l'effectif des militaires dans la région.

" Nous ne comprenons pas réellement si les autorités sécuritaires veuillent nous sécuriser ou pas. Les militaires n'ont jamais occupés ces zones depuis bien avant. Ils sont là pour intervenir comme des ambulances juste après les incidents. Nous déplorons cet état des choses au sein de notre armée", s'alarme Honoré Kahambu.

Des sources militaires dans la région, ont confirmé cette information et rassure quant aux dispositions prises.

" Nous sommes déployés à partir de Kilo centre, Itendeyi pour aller faire renfort. Les jeunes décident de nous accompagner pour ça. Nous rassurons à la population que les dispositifs sont déjà prises pour sécuriser notre population et leurs biens. Nous sommes quand-même entrain de donner le meilleur de nous même. Voilà que jusqu'à présent Kilo centre est totalement protégé malgré que ces miliciens tentent de nous attaquer chaque jour", a dit sous anonymat un officier militaire à ACTUALITE.CD.

Le 27 juillet dernier, 5  autres personnes ont été tuées par ces miliciens au village Amema, dans ce même secteur qui est devenu quasiment la cible de cette milice.

Cette dernière attaque attribuée aux miliciens de codeco intervient pendant que l'état major de cette milice avait signé le 1er août de cette année un acte d'engagement auprès des négociateurs envoyés par le président Félix Tshisekedi depuis le 04 juillet. Il a été question de cesser le feu et permettre la libre circulation des personnes et de leurs biens dans cette partie de la province.

La délégation avait mis en garde d'autres groupes armés ou un groupe d'individus qui pourrait mener des attaques contre les civils et militaires pour impacter négativement les négociations.

Le porte parole de l'armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo avait à son tour, rassuré que l'armée va suivre de près les négociations entre ces miliciens et la délégation présidentielle dans le but de protéger sa population.

Franck Asante, depuis Djugu

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une