Samedi 8 août 2020 - 11:34

Breaking news

RDC : Kinshasa appelle les gouverneurs du Kasaï et du Kasaï Central à trouver un terrain d’entente suite au conflit communautaire à Bakuakenge
Illustration. Une maison incendiée pendant les violences  communautaires à Yumbi/Ph ACTUALITE.CD

Les violences communautaires dans la localité de Bakuakenge disputée entre les provinces du Kasaï et du Kasaï Central étaient à l’ordre du jour du conseil des ministres présidé ce vendredi 7 août par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. 

Onze (11) personnes sont décédées suite à ces violences qui se sont aggravées à cause de dispute des terres entre les populations Kuba du groupement Bolempo aux Lubaphones de Bena Milombe. Kinshasa invite les gouverneurs des provinces précitées à se concerter pour trouver un terrain d’entente.

« On observe une résurgence des conflits intercommunautaires dans les Provinces du Kasaï-Central et du Kasaï. Les derniers en date opposent les communautés «KUBA» et «LULUA» sur des problèmes de terres. Les gouverneurs des deux provinces ont été instruits par le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur de se concerter pour trouver un terrain d’entente entre les communautés. », dit le compte-rendu du conseil des ministres.

Ces violences ont fait également plusieurs dégâts matériels. 341 maisons ont été incendiées dont celle du sénateur Évariste Boshab, partiellement endommagée. Les populations de la localité de Bakuakenge et les villages environnants ont trouvé refuge en brousse, indiquait l'administrateur du territoire de Mweka (Kasai).

Une vingtaine de militaires envoyés par le commandement du secteur opérationnel de l'armée depuis Kananga tient la localité et la police qui a reçu des renforts patrouille dans la localité et ses environs. Des appels à la population pour regagner leurs villages ont été lancés par les administrateurs de Mweka et de Demba.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une